Non à la répression de l’état espagnol et français contre le peuple basque

Le Secours Rouge Arabe apporte son soutien aux militants emprisonnés de l’Euskal Herria dans les états espagnols et français et tout particulièrement à ceux qui subissent un acharnement criminel dans la prolongation illégale de leurs peines de prisons.

Nous dénonçons fermement l’application de cette loi dite « doctrine Parot » envers les prisonniers dont certains sont gravement malades. Le gouvernement actuel de Madrid applique une doctrine illustrant s’il le fallait sa filiation avec le franquisme et les commandos fascistes des GAL misent en place par le terrorisme d’état de Felipe Gonzalez et consorts. Même l’Union Européenne à travers sa Cour européenne condamne cette pratique de laisser enfermer des prisonniers ayant accomplis leurs peines. Prés de 71 prisonniers subissent cet internement dont la camarade Inès Del Rio qui a donc permis la condamnation de l’état espagnol.
La guerre au peuple basque se poursuit fanatiquement alors qu’ETA a décidé de cesser la lutte armée. Surement que les tenants du système enrage de voir les récents succès électoraux de la coalition Bildu en Euskal Herria.

Du coté français, la répression garde sa vitesse de croisière en maltraitant les prisonniers comme les 24 camarades de Fleury Merogis mis au mitard pour avoir résisté aux matons ou Jon Bienzobas, enfermé à la prison de St Maur et transféré le 12 novembre dernier vers un hôpital parisien pour y être opéré du nez. Or dans les jours qui ont suivi, son état de santé s’est dégradé sous l’œil indifférent des matons et il fallut l’admettre en urgence à l’hôpital ; en refusant les libertés conditionnelles comme celle d’Argi Perurena emprisonnée à la prison de Rennes ; en mettant hors de cause les agissements des barbouzes des états espagnols et français dans l’assassinat de Jon Anza en 2009 ; en condamnant lourdement Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias « Txeroki et les neufs militants devant la cour d’assise spéciale de Paris.

Halte à la répression et aux persécutions contre les militants basques

Regroupement de tous les prisonniers en Euskal Herria

Construire la solidarité-Abattre le capitalisme

Paris, le 14 mars 2013

Cet article a été publié dans Basque, Espagne, France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s