Turquie : Bilan de la répression fasciste au Kurdistan

Liberté, 21 décembre 2015 :

Cent deux militants présumés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués au cours des cinq derniers jours dans le sud-est de la Turquie. L’armée et les forces spéciales de la police y mènent une opération militaire d’ampleur inédite visant à déloger les militants kurdes des centres urbains. Au total, 10 000 hommes appuyés par des chars ont été mobilisés. L’offensive se concentre sur deux villes proches des frontières syrienne et irakienne: Cizre et Silopi.

L’armée turque a déclaré qu’elle poursuivra sa mission «avec détermination jusqu’à ce que l’ordre public ait été rétabli». Elle a en outre informé que des avions de combat avaient décollé vendredi de leur base de Diyarbakir, la «capitale» du sud-est anatolien, pour bombarder des camps du PKK dans le nord de l’Irak. Le quartier de Sur, situé dans la vieille ville historique de Diyarbakir, est aussi devenu un champ de bataille tout comme Nusaybin, une localité voisine.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s