Kasserine : Des chômeurs entament une grève de la faim

HuffPost Tunisie, 31 janvier 2016 :

Après plusieurs jours de troubles sociaux parfois spectaculaires, la contestation a pris une nouvelle tournure à Kasserine, depuis trois jours. Des chômeurs ont entamé une grève de la faim dans le siège du gouvernorat, hissant un slogan choc: « Faites-nous travailler ou bien tuez-nous ».

Environ 15 personnes sont rassemblées actuellement dans le gouvernorat de Kasserine, pour réclamer leur droit au travail. Wajdi Khadhraoui, porte-parole des sit-inneurs, a affirmé au HuffPost Tunisie que le sit-in regroupe à la fois « des diplômes chômeurs et des personnes sans diplôme ».

« Ce n’est pas le gouverneur que nous visons par cette grève. Il n’a pas de solution pour nous. C’est l’Etat que nous appelons à agir pour le développement de nos régions marginalisées », a-t-il plaidé.

Selon lui, plusieurs personnes ont été hospitalisées samedi. Un autre gréviste s’est cousu la bouche en signe de protestation.

« Ils vont vers l’extrême car c’est une continuation des mouvements sociaux, qui ont suivi le décès du jeune diplômé chômeur, Ridha Yahyaoui », a-t-il ajouté.

Le 16 janvier, des manifestations dans les rues, des pneus brûlés et des confrontations avec les représentants de l’ordre avaient éclaté après l’électrocution de ce jeune diplômé chômeur.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s