Un Rennais menacé d’être «scalpé» par une «Brigade juive»

Publié par Gilles Munier le 10 Juillet 2016

Catégories : #BDS

La "Bigade juive" est sur Twitter et Facebook
La « Bigade juive » est sur Twitter et Facebook

Revue de presse : 7 Jours (hebdomadaire – Rennes) – 8/9 juillet 2016

Le Rennais Gilles Munier était sur la liste d’un groupuscule se faisant appelé « Brigade juive » qui menace de « scalper » et de « transformer en cauchemar » la vie des personnes qui, comme lui, boycottent les produits manufacturés dans les colonies israéliennes des territoires palestiniens, et au-delà de tous ceux qui critiquent la politique de cet Etat d’Israël.

Il a porté plainte pour « menace de mort », comme il l’avait fait il y a 13 ans quand il avait reçu une balle de 22 Long Rifle avec le message : « La prochaine n’arrivera pas par la poste » ! A l’époque, le coupable avait été arrêté. Mais, bien que la police ait découvert un dépôt d’armes et de munitions à son domicile, l’individu n’avait écopé que d’1 euros de dommages-intérêts à lui verser (!), ainsi qu’à la vingtaine d’autres personnes à qui il en voulait pour leurs activités en faveur des Palestiniens, notamment José Bové, le député européen Alain Lipietz, l’avocate Isabelle Coutant-Peyre et Lucien Bitterlin, président de l’Association de Solidarité Franco-Arabe.

La « Brigade juive », qui dispose d’une page sur Facebook et sur Twitter, est une émanation de la Ligue de défense juive, une organisation interdite aux Etats-Unis et en Israël, car considérée comme terroriste, mais tolérée en France. Ces dernières années, elle s’est spécialisée dans les « canulars » de mauvais goût, c’est le moins que l’on puisse dire puisque l’un d’entre eux a entrainé la mort d’une de ses victimes. Ulcan, un des inspirateurs de la « Brigade juive » – réfugié en Israël pour échapper à la justice française – s’en était pris à un journaliste du site Rue 89. Il avait téléphoné en pleine nuit à la police en se faisant passer pour son père avouant le meurtre de sa femme et de son fils. Résultat : une intervention musclée du Raid au domicile familiale et la mort du père du journaliste par crise cardiaque.

Ulcan s’est également attaqué en 2014 à Martine Aubry à qui il reprochait d’avoir « mis en veille temporairement » le jumelage entre Lille et la ville israélienne de Safed et, en mars 2016, à la sénatrice de l’Orne Nathalie Goulet (UDI) qui a posé une question écrite au secrétaire d’État au Budget sur l’existence d’une mesure fiscale permettant une exonération partielle d’impôt sur les dons destinés à l’armée israélienne.

Sur le blog « france-irak-actualité », Gilles Munier souhaite que le ministère de l’Intérieur s’en prenne aux organisations et aux sites Internet extrémistes juifs sionistes avec la même rigueur que celle déployée contre les extrémistes salafistes. Pour le reste l’enquête, comme on dit, suit son cours, du moins il l’espère.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s