Jordanie : au moins sept morts dans une attaque près d’un site touristique à Karak

             Mort au roi et à sa clique

Sept personnes ont été tuées, dimanche 18 décembre, dans une série d’attaques menées par des hommes armés contre des policiers près d’un site touristique à Karak, en Jordanie, a annoncé un service de la sûreté générale du pays. Quatre des personnes tuées étaient des policiers, deux autres des civils jordaniens et la dernière une touriste canadienne.

Le premier ministre, Hani Mulqi, qui intervenait au Parlement au moment des attaques, a expliqué que « les forces spéciales et des policiers encerclaient dix hommes armés qui se sont retranchés dans la citadelle de Karak ».

Aucune revendication

Les attaques n’ont pas été immédiatement revendiquées. Karak est une destination touristique connue pour son château croisé datant du XIIe siècle, à environ 120 kilomètres au sud de la capitale Amman.

La Jordanie est membre de la coalition internationale qui bombarde le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak depuis 2014. Le royaume a procédé à des frappes aériennes contre les djihadistes et accueille sur son territoire des troupes de la coalition. En juin, un attentat-suicide revendiqué par le groupe EI avait coûté la vie à sept gardes-frontières jordaniens près de la frontière avec la Syrie.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s