Syrie : récupération politique ?

Montpellier : Rassemblement pour Alep.

Le PS à la baguette pour dédouaner l’impérialisme français !

Environ 150 personnes se sont rassemblées ce vendredi 16 décembre à Montpellier pour témoigner de leur soutien à la population de la ville d’Alep, à l’appel du collectif « Alep : pour un cessez-le-feu immédiat ». Mais derrière un mot d’ordre formulé de façon très large et donc facilement trompeur, le contenu politique concret imposé lors de l’événement s’est malheureusement révélé être une couverture pour l’impérialisme français.

L’événement a circulé sur la toile :

le collectif local « Alep : pour un cessez-le-feu immédiat » organisait, ce vendredi soir, son onzième rassemble- ment pour Alep, incitant à se rassembler « en soutien à la population civile de la ville d’Alep ». Une initiative qui semblait bienvenue face aux massacres, aux bombardements et aux souffrances que subit la population syrienne depuis des années, et dont les médias français nous incitent à nous rendre compte tout spécialement maintenant. Il est évident que si l’émotion est un début, il faudrait réussir à la transformer en force de frappe collective pour mettre un terme à l’horreur.

Mais cet appel minimal et ce collectif au nom très neutre cachaient en fait une réalité et des contenus bien plus orientés. Sur place, les slogans entonnés dénonçaient Al-Assad, Poutine et Khamenei, chef religieux de l’Iran.

Mais lorsqu’une militante de BDS a voulu ajouter Hollande à la liste des « assassins », les organisateurs du rassemblement, dont une partie est encartée au PS, lui ont vite fait comprendre que ce genre d’initiative n’était pas souhaité. Une façon de passer délibérément sous silence la responsabilité des autres pays impérialistes, à commencer par la France.

Le tract distribué, dans la même veine, cible le régime d’Al-Assad, présenté comme seul responsable des massacres et des bombardements, qui ne sont pourtant en aucun cas l’apanage du régime syrien. Tout en dénonçant sur son tract le complotisme qui « tend à douter de tout », le collectif « Alep : pour un cessez-le-feu immédiat » l’alimente donc, en se présentant comme un faux-nez du PS manipulant une émotion populaire légitime pour justifier la politique du gouvernement.

En affichant en outre la volonté « d’aider les réfugiés qui sont plusieurs millions dans plusieurs pays (Liban, Jordanie, Turquie, Grèce) », les organisateurs font mine d’oublier le bilan comptable du quinquennat Hollande et ses millions de réfugiés syriens refoulés ou morts pendant leur voyage vers l’Europe. On se souvient d’Aylan, mais qui parlera des autres ?

Le reste n’est qu’hypocrisie et larmes de crocodile, in fine négation des responsabilités du parti au pouvoir, dont se réclame une partie des organisateurs. Exiger un cessez-le-feu, non seulement sur Alep mais sur toute la Syrie, est une évidence ; mais il faut y ajouter l’ouverture des frontières et l’accueil immédiat de tous les réfugiés.

Pour finir, les discours prononcés devant la Préfecture, dont celui de Michel Calvo (trésorier de la fédération PS de l’Hérault) ont appelé à restructurer le collectif pour mener une action humanitaire en soutien au peuple syrien.

Mais une action humanitaire sera bien dérisoire si les impérialistes de tout poil, Hollande, Valls ou Fillon les premiers, poursuivent leur politique guerrière et meurtrière. Face à l’urgence de la situation, nos supplications sont dérisoires : l’heure est à la reconstruction de solidarités internationalistes fortes, pour le renversement d’un système qui n’en finit plus de pourrir et d’entraîner dans ses convulsions des millions de vies humaines.

Dom Thomas

http://www.revolutionpermanente.fr/

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s