Les milices chiites irakiennes reçues à Moscou

Par Gilles Munier/

Falah al-Fayad, chef des Hachd al-Chaabi (Unités de mobilisation populaire) et conseiller à la Sécurité nationale du Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi, a été reçu à Moscou, le 23 décembre 2016, par Nikolai Patrushev, secrétaire du Conseil de sécurité russe, et par Mikhail Bogdanov, le «Monsieur Moyen-Orient » du président Poutine. Il s’agit de la première visite officielle à l’étranger d’une délégation des Hachd al-Chaabi depuis leur intégration, en novembre dernier, au sein des forces sécuritaires du régime de Bagdad.

Au menu des entretiens : l’aide que pourrait apporter la Russie dans la lutte contre l’Etat islamique en Irak.

Une des milices chiites, Harakat Hezbollah Al-Nujaba (Mouvement des nobles du parti de Dieu), est bien connue des forces armées russes, car elle a participé la prise d’Alep. Son chef, Akram Kaabi, veut que les Américainsqu’il qualifie de « fer de lance du Mal dans le monde » – soient tenus « à l’écart du commandement militaire de Qayyara ». Il les accuse de retarder volontairement la « libération » de Mossoul. Il demande que les Hachd al-Chaabi puissent entrer « au cœur » de la ville, qu’on cesse de limiter le champ d’intervention des milices à l’ouest de la plaine de Ninive (Tal Afar et la frontière avec la Syrie).

Pour l’instant, Haïdar al-Abadi et les Américains qui préparent une nouvelle offensive sur Mossoul font la sourde oreille. Jusqu’à quand ?

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s