Tizi-Ouzou: Des milliers de personnes à la marche de l’Intersyndicale

sans-titre-1_2623598.jpg

 

Des milliers de personnes venues des différentes régions du pays ont pris part, hier, à la double marche de l’Intersyndicale organisée par au moins 12 syndicats autonomes.

L’action de l’Intersyndicale a été entamée par une marche depuis l’ancienne place de la mairie de Tizi Ouzou vers le siège de la wilaya. Les manifestants ont scandé tout au long de la marche des slogans demandant le gel de la nouvelle loi sur la retraite, notamment dans sa disposition d’annulation de la retraite anticipée. Les protestataires ont également saisi l’occasion pour dénoncer l’exclusion des syndicats autonomes de la préparation de lois relatives au travail dont celle liée au régime de retraite. Nombreuses revendications écrites sur des banderoles ont été ainsi brandies par les manifestants. Une fois arrivés devant la cité administrative, les manifestants ont observé un rassemblement pendant plus d’une heure au cours duquel des représentants des différents syndicats ayant initié l’action ont pris tour à tour la parole pour réitérer les revendications. Certains intervenants ont appelé le président de la République à user de ses prérogatives pour faire annuler le nouveau texte de loi et associer les syndicats autonomes au débat des projets de loi relatifs au code du travail.

Les représentants de l’Intersyndicale ont également affiché leur disponibilité et leur attachement au dialogue avec les pouvoirs publics. D’autres intervenants ont saisi l’occasion pour rappeler la saisine du Conseil constitutionnel pour dénoncer l’illégalité de la nouvelle loi sur la retraite. A l’issue de ce rassemblement, les manifestants se sont dispersés dans le calme tout en promettant de revenir à la charge jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications.

Pour sa part, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a assuré hier, selon un communiqué transmis à l’APS, avoir transmis récemment une copie de l’avant-projet du nouveau code du travail, englobant 661 articles dont 40% nouveaux, aux différentes organisations syndicales. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des réunions en cours avec les représentants des syndicats des différents secteurs, pour le renforcement du dialogue social, a affirmé à l’APS l’inspecteur général du travail, Akli Berkati. La transmission d’une copie de l’avant-projet du nouveau code du travail permettra aux syndicats de s’enquérir de son contenu et présenter par la suite leurs observations et leurs propositions en tant que partenaire social, a-t-il précisé.

Evoquant certaines nouvelles dispositions, le responsable a expliqué que l’avant-projet incluait des propositions pour la consolidation du dialogue social à tous les nouveaux et d’autres sur la consécration et la préservation de la liberté d’exercice du droit syndical.

Le ministère du Travail avait organisé en janvier dernier une journée d’information au profit des représentants des syndicats, en prélude d’une nouvelle étape sur la voie du renforcement du dialogue permanent entre les autorités et le partenaire social. L’inspecteur général du travail, Akli Berkati, a été choisi pour être le «coordonnateur» entre le ministère et les représentants des syndicats.

Nait Ali H., Le Quotidien d’Oran, 26 février 2017

Lire aussi:

http://www.elwatan.com/

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s