Lafarge en Syrie : information judidiaire ouverte pour « financement d’entreprise terroriste »

Une information judiciaire pour « financement d’entreprise terroriste » et « mise en danger de la vie d’autrui », visant le cimentier franco-suisse LafargeHolcim, a été ouverte le 9 juin et trois juges d’instruction ont été nommés, a annoncé, mardi 13 juin, le parquet de Paris.

LafargeHolcim est mis en cause pour avoir indirectement financé des groupes armés en Syrie.

L’enquête devra déterminer les liens qu’a pu entretenir le géant du ciment avec plusieurs groupes en Syrie, dont l’organisation djihadiste Etat islamique, pour maintenir son activité dans le pays en guerre.

Lire l’éditorial du « Monde » :   Lafarge en Syrie : une leçon pour les entreprises en zones de guerre

Confirmant les accusations formulées en 2016 par Le Monde et plusieurs ONG à propos des activités du groupe, le géant suisse des matériaux de construction LafargeHolcim avait admis, le 2 mars, avoir conclu des arrangements « inacceptables » pour assurer la sécurité d’une cimenterie en Syrie, déchirée par la guerre, entre 2012 et 2014.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2017/06/13/activites-de-lafarge-en-syrie-information-judidiaire-ouverte-trois-juges-designes_5143483_3210.html#ziiIVcmLFYmMEmSU.99

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s