Déclaration de Georges Ibrahim Abdallah – 17 juin 2017

Cher«e»s Camarades, Cher«e»s ami«e»s,

En cette « journée internationale des prisonniers révolutionnaires » ils sont nombreux, très nombreux de par le monde, ceux et celles qui résistent derrière les abominables murs. Souvent dans des conditions particulièrement difficiles, ils arrivent à tenir debout, en dépit de tant d’années de captivité. Certainement la situation aurait été terriblement différente s’ils ne pouvaient pas compter sur la mobilisation solidaire qui permet d’inscrire leur résistance dans la dynamique globale de la lutte en cours.

Cher«e»s Camarades, Cher«e»s ami«e»s, au lendemain de vos diverses initiatives solidaires qui ont accompagné la grève de la faim de nos camarades embastillés dans les geôles sionistes, votre rassemblement aujourd’hui m’apporte beaucoup de force et d’enthousiasme. 

Force est de constater Camarades, qu’à peine les forces d’occupation sioniste ont accepté de satisfaire quelques revendications basiques, les impérialistes de tous bords et leurs affidés réactionnaires arabes ont commencé à mettre tout en œuvre afin de casser l’unité réalisée durant la grève. Les fuites orchestrées ces derniers jours laissent supposer que l’on va essayer de traiter différemment les familles des prisonniers. Ce ne sont que des fuites orchestrées pour le moment.  En attendant la suite, il est de notre devoir, Camarades, de rester vigilants et de dénoncer toute politique de différenciation entre les prisonniers palestiniens ainsi que le traitement de leurs familles. Et peu importe quelle prétendue autorité nationale se chargera de cette sale besogne.

Que mille initiatives solidaires fleurissent en faveur de ces Fleurs et lionceaux embastillés afin que leurs geôliers sionistes comprennent qu’ils ne seront jamais seuls ! 

Que mille initiatives solidaires fleurissent en faveur de la Palestine et sa prometteuse Intifada ! 

La solidarité, toute la solidarité avec les résistants dans les geôles sionistes, et dans les cellules d’isolement au Maroc, en Turquie, aux Philippines et ailleurs de par le monde ! 

La solidarité, toute la solidarité avec les camarades révolutionnaires résistants dans les geôles en Grèce ! 

La solidarité, toute la solidarité avec les jeunes prolétaires des quartiers populaires !  

Le capitalisme n’est plus que barbarie, honneur à tous ceux et celles qui s’y opposent dans la diversité de leurs expressions ! 

Ensemble Camarades, et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons ! 

À vous tous Camarades et ami«e»s mes plus chaleureuses salutations révolutionnaires. 

Votre camarade Georges Abdallah

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s