Une avancée pour le Rojava • Un nouveau canton : Shehba

La Fédération démocratique de Syrie du Nord s’enrichit d’un nouveau canton : Shehba. La nouvelle est d’importance.

Même si l’on sait parfaitement que le moment où seront réunis les trois cantons d’Afrin, Kobanê et Djézireh n’est pas encore arrivé, la Turquie maintenant ses chars sur une partie de ce territoire, et la région d’Idlib étant fief de toutes les factions armées qui ont quitté Alep, et récemment des secteurs plus au sud.
Ces factions, en partie regroupées autour du nom d’Armée syrienne libre, soutenues par le régime turc et par la “coalition”, n’ont plus grand chose à voir avec la révolution syrienne de 2011.
Depuis l’irruption des chars turcs via Jarablus, visant à imposer, sinon une présence directe du régime turc, une administration par ses affidés, les attaques n’ont pas cessé contre les territoires (les dernières en date l’ont été sur le Canton de Kobanê).
Dans les zones où Daech a reculé, les supplétifs de l’armée turque n’ont eu de cesse de pratiquer l’exode forcé des populations “non soumises” et principalement kurdophones, pratiquant les mêmes méthodes de destruction culturelles qu’au Kurdistan turc.

La déclaration de ce nouveau canton ne fait donc qu’officialiser la volonté des FDS de chasser tôt ou tard les supplétifs de l’armée turque et ses chars, de cette région frontalière où ils ne devraient pas se trouver. C’est la contre-offensive de communication contre les velléités du régime AKP, à propos de cette arlésienne appelée “zone tampon”. C’est aussi, alors que Rakka peut tomber totalement et Daech y être défait plus largement dans la région, le signe que les FDS n’ont plus la crainte d’être attaquées dans le dos par l’Etat turc, mais pourrait bien être à l’offensive là dans les mois qui viennent.

On ne peut imaginer que cela se fasse sans que la Russie et les Etats-Unis ne détournent les yeux, tout en imposant à Erdoğan, dans les discussions en cours en Iran, de renoncer à ses ambitions. Il y a donc forcément un bras de fer diplomatique en cours, dans lequel la Fédération Démocratique de la Syrie Nord joue ses cartes, afin de n’être pas la victime collatérale de tous les chantages impérialistes et régionaux.
Mais Idlib est devenue une poudrière où ont été déversées toutes les contradictions de la guerre civile en Syrie, défiguration de la révolution syrienne, depuis la reprise sanglante d’Alep par le régime Bachar.

Une carte est donc posée sur la table. A suivre de très près, pour l’avenir du “Rojava”, aujourd’hui Fédération démocratique.

Voici résumé ce qu’en disent les médias turques non alliés…

En mars 2016 les Kurdes en Syrie avaient annoncé la fondation de la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord, comprenant les trois cantons, Afrin, Kobanê, Djézireh.

Le 8 août, suite à la décision prise le 6, lors de la réunion qui s’est déroulée en présence du Conseil d’Administration de la Fédération, de la Coordination de Shehba, et du comité dans sa globalité, ainsi que les co-présidentEs des conseils et communes, un nouveau canton a été officiellement déclaré. Celui-ci se trouve dans la zone comprise entre Afrin et Kobanê, à l’ouest de l’Euphrate. Cette zone comprend également Manbij, Jarablus, Azaz et Al-Rai, d’où la Turquie mène des attaques avec l’Armée Syrienne Libre, contre les Forces démocratiques syriennes (FDS), sous prétexte de lutte anti Daech. C’est l’opération turque dite “Bouclier de l’Euphrate”.

La déclaration d’un canton sur cette zone, que la Turquie décrit comme “l’Ouest de l’Euphrate, notre ligne rouge“, peut combler l’espace entre Afrin et Kobanê et permet la jonction des cantons.

Le Conseil d’administration des régions de Shehba, a officialisé le canton lors d’une conférence de presse :

“Après la déclaration du Système fédéral démocratique de Syrie du Nord, basé sur la fraternité des peuples et sur le principe du vivre ensemble, les représentants de notre région de Shehba ont pris leur place dans le Conseil fondateur de la fédération. Une partie de la région de Shehba a déjà été nettoyée des gangs, et libérée, et le Conseil d’administration de la Région de Shehba a été fondé. Depuis plus d’un an, la population administre sa propre région. Suite à la décision prise lors de la 3ème réunion du Conseil fondateur de la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord, nous déclarons donc la fondation du Canton de Shehba.”

Les élections des communes se dérouleront le 22 septembre prochain, et les élections au Congrès des Peuples Démocratiques de Syrie du Nord et au Conseil des peuples des régions fédérales, le 19 janvier 2018. Pour l’administration des élections, un Conseil électoral supérieur du Canton de Shehba sera fondé.

 Contrat Social de la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord

Pour les kurdophones…


Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s