Les sionistes reprennent les bombardements dans la bande de Gaza

Ramallah, 27 mars (PL) L’aviation militaire israélienne a repris aujourd’hui les bombardements sur divers sites dans la bande de Gaza, ont rapporté les autorités locales.

Selon les responsables de la sécurité dans l’enclave côtière assiégée, des avions de combat israéliens F16 ont tiré trois roquettes sur un site à l’est de la ville de Rafah, le réduisant en ruines et endommageant plusieurs maisons et le réseau électrique du secteur.

L’avion a également attaqué un site à l’est de la ville de Khan Younis, causant des dégâts importants, bien qu’aucune victime n’ait été signalée.

Israël a mené des dizaines de raids aériens à Gaza, avec 66 frappes aériennes lancées au cours des deux derniers jours sur 34 cibles dans la bande de Gaza.

D’autre part, Tel-Aviv a ordonné la concentration de milliers de réservistes à la frontière de Gaza, ce qui indique une nouvelle attaque à grande échelle contre l’enclave côtière.

Les frappes aériennes israéliennes, dont certaines ont eu lieu dans des zones densément peuplées, ont complètement détruit 30 maisons et en ont endommagé 500 autres, a confirmé le ministre palestinien des Travaux publics Mufeed al-Hasayneh.

Israël a déclaré que la dernière série de frappes aériennes sur la bande déchirée par la guerre a eu lieu en représailles à une roquette lancée depuis l’enclave le 25 mars.

L’ambassadeur palestinien à l’ONU, Riad Mansur, a dénoncé la campagne de violence et de terreur menée par Israël contre le peuple palestinien et la manière dont les autorités de Tel-Aviv l’utilisent pour gagner des voix lors des prochaines élections.

Certains ont fini par considérer les guerres cycliques à Gaza comme la  » norme « , mais il n’y a rien de normal à emprisonner, isoler et terroriser deux millions de personnes pendant plus d’une décennie, a-t-il souligné.

Il n’y a rien de normal non plus à massacrer à répétition des civils, y compris des enfants qui ne représentent aucune menace, ou à blesser des milliers de Palestiniens alors qu’ils protestent pacifiquement, a déclaré le diplomate.

Après plus de 50 ans d’occupation israélienne illégale et de répression du peuple palestinien, la situation à Gaza et en Cisjordanie s’aggrave chaque jour pour la population civile qui est dépossédée de ses territoires ancestraux et souffre des pénuries produites par les blocus de Tel Aviv.

La création et la reconnaissance de l’État palestinien est l’un des problèmes les plus anciens de l’organisation internationale, même si l’État d’Israël existe depuis 70 ans.

oda/nvo/gdc

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=264983&SEO=israel-retoma-bombardeos-en-franja-de-gaza

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s