200 ONG dénoncent les conditions d’incarcération du militant sahraoui Mbarek Daoudi

 

GENEVE, 23 MARS 2019 (SPS)- Près de 200 ONG ont dénoncé vendredi les conditions d’incarcération du défenseur des droits de l’homme sahraoui Mbarek Daoudi, malgré l’avis du Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

En effet, le Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté, en août dernier, un avis concernant Mbarek Daoudi, dans lequel il établit que ce dernier n’a pas toujours eu un avocat durant les différentes procédures auxquelles il a fait face et qu’il a subi des abus qui l’ont conduit aux aveux que le tribunal a utilisés pour le condamner.

Le prisonnier politique sahraoui Mbarek Daoudi a été poursuivi, depuis 2013, devant le tribunal militaire avant d’être transféré, devant un tribunal civil à cause de ses prises de position publiques réclamant le libre exercice du droit à l’autodétermination et à l’indépendance du peuple du Sahara occidental. Il avait déjà été condamné à une peine qui avait déjà pris fin.(SPS).

 

 

090/97/7002303019

source :  https://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2019/03/23/20328.html

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s