Prisonniers politiques incarcérés en territoire palestinien occupé depuis 34 ans, malgré les accords d’Oslo

Rashdi Abu Mokh et Ibrahim Nayef Abu Mokk entrent dans leur 34ème année de prison en Israel ce dimanche, alors qu’ils étaient censés être libérés en 1993 lors des accords d’Oslo.

Ces deux Palestiniens font partie des 26 prisonniers politiques dont la libération devait intervenir en 1993, et douze d’entre eux sont comme Rashdi et Ibrahim des citoyens israéliens détenus depuis plus de trois décennies.

Il y a actuellement 5 440 prisonniers politiques palestiniens détenus par Israel, rappelle Addameer.

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s