Solidarité avec la grève de la faim des copaines anarchistes italien.ne.s

depuis le 29 mai deux anarchistes, Silvia et Anna, ont entamé une grève
de la faim pour réclamer la fermeture de la section dans la prison où
elles sont arretées. Anna a été arretée dans le cadre de l’opération
Scripta Manent, alors que Silvia est prisonnière suite à l’opération
Etincelle.
Cette opération a amené à l’expulsion du squat L’asilo occupato à Turin,
ainsi qu’à l’arrestation de plusieurs copaines en raison de leur
solidarité avec les luttes dans les Cra italiens.
Suite au début de la grève de la faim, d’autres copaines anarchistes
emprisonné.e.s ont rejoint la grève de la faim.
En plusieurs villes italiennes des moments d’information et des
rassemblements ont été organisées et continuent.

Montrer la propre solidarité aussi à l’étranger est crucial, d’autant
plus que leur lutte est difficile et très dure, et concerne des copaines
qui luttent contre les centres de rétention.
Les formes de solidarité peuvent être multiples, par exemple des
banderoles solidaires.
Il est aussi important de faire tourner massivement l’information.

Avec d’autres copines on est en train de traduire du matériel sur cette
histoire.
Ci-dessous, la traduction de la lettre de Silvia et Anna qui annonce le
début de la grève de la faim, que je mets aussi en pj (vous trouverez
des liens avec plus d’info) avec une autre lettre antérieure où elles
racontent les conditions de vie à la section de la prison de l’Aquila.

Faites tourner!
Montrons à Silvia, Anna et les autres toute notre solidarité!

Deux anarchistes italiennes emprisonnées sont en grève de la faim : la
solidarité est une arme !

Depuis plusieurs mois, la répression contre les anarchistes italien.ne.s
s’est intensifiée.
Silvia e Anna, emprisonnées suite à deux opérations  (Opération
étincelle et Scripta manent) ont décidé de ne plus accepter les
conditions de détention dans la section Haute Sécurité de L’Aquila.
Depuis le 29 mai elles sont en grève de la faim.

Elles veulent être transférées,
Elles veulent la fermeture de la section,
pour qu’elle ne soit un lieu d’enfermement pour elles ni pour personne.

Elles ont été rejointes par d’autres cinq copain.e.s détenu.e.s : depuis
des jours, Ghespe, Stecco, Giovanni, Alfredo et Marco ont commencé à
refuser les repas.

Maintenant c’est à nous de soutenir de l’extérieur ce défi contre le
système carcéral, contre la différentiation qui vise à annihiler la
force collective des détenu.e.s.

Voici la lettre écrite par Silvia et Anna le 29 mai.

« Depuis deux mois, nous nous retrouvons enfermées dans la section AS2
(haute surveillance 2) féminine de L’Aquila (ville d’Italie
méridionale). Les conditions de détention sont désormais connues, ici et
à l’extérieur ; elles sont l’effet d’un règlement en odeur de 41 bis
adouci (le régime carcéral le plus dur en Italie).
Nous sommes convaincues qu’aucune amélioration puisse être demandée et
soit souhaitable, non seulement pour des raisons objectives et
structurelles dans la section jaune (ex 41 bis) : la prison entière est
destinée presque exclusivement au régime du 41 bis, raison pour laquelle
l’assouplissement du règlement de section nous paraît de mauvais goût et
irréalisable, vues les conditions encore plus lourdes subies à quelques
pas d’ici, nous ne pouvons pas penser à celles et ceux qui se battent
depuis des années, et cumulent des rappels et des procès pénaux. À cela
il faut rajouter la tentative maladroite du DAP (département de
l’administration pénitentiaire) pour équilibrer les comptes en
instituant une section anarco-islamique, dont la mise en place concrète
a impliqué une ultérieure interdiction de rencontre au sein de la
section même, avec un isolement qui continue.
Dans d’autres prison on peut trouver des conditions d’emprisonnement,
commune ou spéciale, encore pires que celles de L’Aquila. Mais celle-ci
n’est pas une bonne raison pour ne pas s’opposer à ce qu’ils nous
imposent ici. Nous ne mangerons plus de ce pain-ci. Le 29 mai nous
commençons une grève de la faim en demandant le transfert de cette
prison et la fermeture de cette section infâme. »

Silvia et Anna

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s