Solidarité avec Vincenzo ! Halte à la criminalisation des luttes !

Appel à se rassembler le 25 septembre partout où cela est possible

Et le 26 a 9h devant le tribunal de Rennes

Pendant que l’on s’acharne :

A perquisitionner chez Viviana, l’ex-compagne de Vincenzo qui est soumise à une enquête pour complicité d’évasion en Italie. Elle a déjà vécu des perquisitions et une surveillance rapprochée depuis quelques temps.

A extrader, une de ses amies qui venant s’occuper des animaux a croisé les policiers qui venaient perquisitionner. Ses papiers n’étant pas à jour, elle se retrouve en procédure d’expulsion vers le Brésil.

A enfermer Vincenzo, pendant que la justice italienne lance des MAE (mandat d’arrêt européen) illégaux, nous nous rappelons de Gênes en 2001, cette manifestation où il est maintenant prouvé que la police a torturé et tué, sans que personne ne soit inquiété.

Partout en Europe, les luttes sont réprimées, violemment quand on ne tue pas et judiciairement en brandissant la violence des manifestants, des altermondialistes, des écologistes, des jeunes dans les cités , des gilets jaunes, des migrants aux frontières… mais pendant ce temps, la violence de la police est amnistiée par les États.

Nous considérons que Vincenzo est un prisonnier politique tout comme l’antifasciste Antonin Bernanos, emprisonné de façon injustifiée à Paris. Tout deux sont embastillés pour leur engagement militant.

Nous tenons à affirmer notre solidarité avec TOUTES LES VICTIMES DE LA REPRESSION POLICIERE ET JUDICAIRE, trop souvent subie injustement, par celles et ceux qui luttent pour un autre monde où l'entraide ne s’arrête pas à la couleur de peau ni à une frontière, où la solidarité n'a pas de limite. La liste est déjà longue : Steve décédé récemment à Nantes , Adam et Fathi décédés à Grenoble,Rémi Fraisse décédé à la ZAD du Testet, Adama décédé à Beaumont-sur-Oise , Babacar décédé à Rennes, les nombreux Gilets jaunes blessés, mutilés ou incarcérés, les 8 Syndiqués de Good Year, Geneviève Legay à Nice …, combien d'autres victimes attendront-nous avant d'unir nos luttes ?

Quelle suite donner à une répression politique, quand le dialogue avec sa société civile se retrouve rompu, ou réduit au minimum, comme nous avons pu l’observer lors des derniers mouvements sociaux ?

Ensemble nous sommes plus fort !

Le Comité de soutien à Vincenzo, appelle les comités existants à diffuser cet appel aux autres organisations politiques, syndicales et associations de leur villes, région et plus largement à vos contacts dans les villes européennes.

Faisons de cette date un mouvement international pour exiger la libération de Vincenzo, la fin de la répression des mouvements sociaux et des manifestations partout en Europe. Dénonçons les MAE comme outils déviés pour enfermer des prisonniers politiques !

Nous attendons avec impatience le délibéré sur la liberté conditionnelle de Vincenzo du 26 septembre , à la cour d’appel de Rennes, ou nous serons évidemment présents.

Suivez les rassemblements et les actions sur :

– (fr) https://www.comite-soutien-vincenzo.org/

– (it) https://www.sosteniamovincenzo.org/

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s