Grève des travailleurs de l’UNRWA en Jordanie

Amman, 4 novembre (Prensa Latina) Des milliers de travailleurs de l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés Palestiniens (Unrwa) en Jordanie sont aujourd’hui en grève pour réclamer des augmentations de salaire.

Le porte-parole de l’Unrwa, Amjad Obeid, a précisé qu’environ six mille employés de l´entité ont cessé leurs activités dans les écoles, les hôpitaux et les services de base dans les camps de réfugiés.

C’est pour cette raison, a-t-il ajouté, que les cours ont été annulés pour 120 mille étudiants.

L´agence des Nations Unies est confrontée à une situation budgétaire difficile, après que les États-Unis, son principal donateur, aient supprimé sa contribution de 446 millions de dollars.

Ce chiffre représente un peu plus du tiers de ce qui est nécessaire pour venir en aide à quelque 5 millions de réfugiés palestiniens dans plusieurs pays du Moyen-Orient.

Selon Obeid, les travailleurs exigent des augmentations équivalant à 140 dollars par mois.

Par ailleurs, l’Union Européenne (UE) a demandé aujourd’hui à Israël de mettre fin à sa politique de colonisation après avoir approuvé en octobre la construction de 2 mille 342 logements dans les colonies de ce pays en Cisjordanie occupée.

Un communiqué de la porte-parole de la haute représentante pour la Politique Étrangère de l’UE, Federica Mogherini, a souligné que le bloc communautaire ‘demande à Israël de mettre fin à toutes les activités de colonisation, conformément à ses obligations en tant que puissance occupante.

Le document indique que pour l’UE toute implantation de colonies de peuplement sur le territoire palestinien est illégale au regard du droit international et ‘compromet la viabilité de la solution des deux États et les perspectives d’une paix durable’.

Les autorités israéliennes ont approuvé mercredi dernier le permis de construire un tunnel qui reliera plus rapidement Jérusalem au bloc de colonies de Gush Etzion, près de Bethléem, pour faciliter les déplacements des colons.

Dans ce communiqué, l’UE a souligné que la construction progressive d’un réseau routier séparé reliant les colonies de peuplement et les avant-postes entre eux et ensuite avec le réseau routier en Israël renforce la fragmentation de la Cisjordanie.

Depuis le début de l´année, Israël a approuvé la construction de 8 mille 337 logements dans les colonies, soit près de 50 peur cent de plus qu’en 2018.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Netanyahu continue de saboter les possibilités d’un accord politique avec les palestiniens en encourageant la construction de colonies de peuplement en Cisjordanie’, a assuré l’organisation non gouvernementale israélienne Paix Maintenant.

Peo/tgj/arc/ rgh/mml

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=883036:greve-des-travailleurs-dune-agence-de-lonu-en-jordanie&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s