Parti Tudeh d’Iran, Le régime théocratique signifie le règne des voyous et des pillards sur notre pays et notre peuple… Il faut résister !

 

Chers compatriotes,

 

Ali Khamenei – le Guide suprême du régime despotique – tout en confirmant[dans un discours] que la hausse du prix du pétrole, comme toutes les autres décisions économiques et politiques clés, a eu lieu avec son accord, a dénoncé comme « méchants » ceux qui en ont assez de la tyrannie et des privations sous « régime islamique » et a en fait ordonné une répression sanguinaire des manifestations populaires.

 

Après le discours de Khamenei, les soi-disant « réformateurs » au Parlement ont immédiatement retiré leur projet de loi d’urgence qui demandait le retour du prix de l’essence à son niveau antérieur.

 

Au cours de la séance[parlementaire] d’aujourd’hui, le Président du Parlement, Ali Larijani, s’adressant au discours de Khamenei, a déclaré : « Après avoir entendu[son] discours profond »[il est essentiel que les parlementaires] suivent la direction tracée et poursuivent sérieusement les préoccupations concernant les problèmes économiques ».

 

Après le discours de Khamenei hier, Ibrahim Raisi, le célèbre criminel à la tête du pouvoir judiciaire du régime, a également fait une déclaration demandant que tous les procureurs à travers le pays « collaborent avec la police et les forces de sécurité pour faire respecter la loi en ciblant de manière décisive les voyous, ceux affiliés aux courants contre-révolutionnaires et les infiltrés qui ont visé la sécurité du peuple et la société par leurs actes subversifs. Le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (Gardiens de la Révolution Islamique) a menacé les manifestants et les travailleurs et a déclaré qu’il prendrait des mesures décisives en cas de « troubles ».

 

Conformément à son approche habituelle, afin de mettre en œuvre son plan de répression sanglante et généralisée des manifestations populaires, le régime a fermé les[principaux] moyens de communication, dont Internet et une grande partie du réseau de téléphonie mobile du pays, et a gravement perturbé toutes les formes de transport public, notamment les lignes de métro à Téhéran et Ispahan.Plusieurs écoles et universités ont été fermées dans plusieurs villes et, selon les derniers rapports, plus de 1 000 manifestants ont été arrêtés, des centaines de blessés et des dizaines de morts au cours d’opérations violentes et répressives[contre], malgré toute cette répression, les manifestations populaires se poursuivent à Téhéran, Tabriz, Ispahan, Shiraz, Yazd, Sari ainsi que dans la plupart des villes du Kurdistan et du Khuzestan.

La manière dont le régime et ses dirigeants ont répondu aux protestations[légitimes et] justes du peuple contre les politiques destructrices et anti-nationales du gouvernement, montre une fois de plus qu’on ne peut s’attendre qu’à la répression, au piétinement des droits du peuple et à la tyrannie du régime despotique.Ce qui prévaut aujourd’hui dans notre patrie, c’est le règne des obscurs, qui n’ont pas l’intention de poursuivre l’intérêt national et la volonté du peuple, et dont la principale préoccupation est la survie et le maintien à tout prix de leur pouvoir despotique et oppressif.

L’expérience historique et les preuves de la lutte des peuples de la région ont montré que ce n’est qu’en persévérant dans la lutte unie et cohérente du peuple[sur la voie du changement radical] que le pouvoir tyrannique peut être sérieusement remis en question et repoussé pas à pas.toutes les forces progressistes et en quête de liberté doivent soutenir ce soulèvement populaire dans les circonstances critiques actuelles.

Le Parti Tudeh d’Iran, tout en condamnant la répression brutale et sanglante contre le peuple juste et opprimé de notre patrie, appelle une fois de plus toutes les forces progressistes iraniennes à défendre de toutes leurs forces la lutte du peuple de toutes leurs forces et appelle également toutes les forces progressistes et à la liberté dans le monde à exprimer leur solidarité avec la lutte du peuple iranien et à élever leur voix contre la répression[sauvage] exercée par] le régime.

Le Parti Tudeh d’Iran

18 novembre 2019

source :  http://www.solidnet.org/article/Tudeh-Party-of-Iran-The-Theocratic-regime-means-the-rule-of-thugs-and-plunderers-over-our-country-and-people-It-must-be-resisted/

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s