FMJD : Non à l’exécution des jeunes manifestants en Iran !

 

 Non à l’exécution des jeunes manifestants en Iran ! 🔴

👉 Déclaration de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (World Federation of Democratic Youth WFDY)

➡️ Au cours de la 20ème Assemblée Générale de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (FMJD), qui s’est tenue à Chypre en décembre 2019, nous affirmions au sujet des manifestations de novembre 2019 en Iran :

➡️ « Nous exprimons notre solidarité avec le peuple d’Iran dans sa lutte pour la paix, la souveraineté, les droits humains et démocratiques et la justice sociale. L’avenir de l’Iran et de son système politique est une question que doit définir le peuple iranien, et lui seul. Nous rejetons les interventions étrangères en Iran, sous quelque prétexte que ce soit. Nous condamnons énergiquement la répression et l’usage des forces armées de la part du gouvernement iranien contre son peuple ».

➡️ Nous avons récemment reçu l’information que trois manifestants (Amir Hossein Moradi, Saeed Tamjidi et Mohammad Rajabi) qui ont participé aux mobilisations – qui ont débuté le 15 novembre et se sont déroulées dans 29 provinces d’Iran – ont été condamnés à la peine de mort. Des informations indiquent que 8 autres personnes ont été accusées et font face à une possible condamnation à mort.

➡️ La FMJD exprime une nouvelle fois sa solidarité avec le peuple d’Iran dans sa lutte pour la paix, la démocratie véritable et la justice sociale, et exige la fin immédiate des condamnations à mort prononcées contre Amir Hossein Moradi, Saeed Tamjidi et Mohammad Rajabi. Les condamnations et les peines de ces trois jeunes de la classe laborieuse prouvent que ceux-ci sont punis pour s’être opposés à la pauvreté endémique, au chômage, à la corruption et aux profondes et toujours plus grandes divisions de classe en Iran. Ils faisaient usage de leur droit à manifester contre l’injustice, conformément aux protections et normes internationales des droits humains. Ils doivent être en mesure d’exercer leur droit à un procès équitable, avec leur propre représentation juridique, en présence d’observateurs internationaux, et que la peine de mort soit exclue de la table des négociations. Nous condamnons de plus l’usage de la torture dans l’obtention d’aveux, comme cela a été le cas ici.

➡️ La FMJD réitère une fois encore qu’elle est solidaire de la jeunesse d’Iran qui lutte pour la paix, les droits humains et démocratiques et la justice sociale.

source : facebook MJCF
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s