Rassemblement pour Palestine le 5 septembre

La situation en Palestine n’a cessé de s’aggraver ces dernières semaines, et nous devons absolument nous mobiliser.

– Bombardements quotidiens sur Gaza, comprenant la destruction d’une école primaire, 

– plusieurs crans de plus dans l’étranglement lié au blocus avec l’arrêt de livraisons essentielles telles que le fioul, qui limite à 3 H par jour l’accès à l’électricité pour la population !

– Israël a également décrété l’interdiction totale de sortir en mer pour les pêcheurs

– et ne laisse plus sortir aucun malade de Gaza ayant un besoin urgent d’être soigné !

En Cisjordanie c’est aussi dramatique, sous des formes multiples, avec des démolitions à la chaîne de maisons palestiniennes, notamment à Jérusalem-Est, avec les arrestations en série et la détention d’adultes et d’enfants, sans parler des assassinats et agressions en toute impunité aux checkpoints fixes ou « volants ».

Côté coronavirus, alors que les autorités palestiniennes avaient jusqu’ici réussi à limiter sa diffusion, on apprend maintenant qu’au moins 15 prisonniers politiques palestiniens ont été contaminés dans la prison israélienne d’Ofer, en plus d’un enfant détenu.

Les Palestiniens qui sont obligés d’aller travailler en Israël propagent le virus en Cisjordanie occupée. Les camps de réfugiés sont particulièrement affectés, du fait de la densité de leur population. Et à Gaza, où les hôpitaux ne disposent que de 97 ventilateurs pour 2 millions d’habitants, la contamination s’étend avec les deux premiers décès en dehors des centres de quarantaine. La population qui souffre déjà du manque d’eau potable, d’électricité, de médicaments et de travail, doit maintenant subir des couvre-feux liés au virus.

Et tout cela parce que dans la guerre qu’ils se livrent pour le pouvoir, Netanyahou et Gantz se sont lancés dans une surenchère démoniaque de « fermeté » à l’encontre des Palestiniens.

A Gaza, des jeunes qui n’en peuvent plus de ce blocus et des bombardements lancent des ballons incendiaires qui atterrissent sur les terres agricoles du sud d’Israël. Réponse israélienne : châtiments collectifs, dont bombardements et multiplication des privations. 

En Cisjordanie, ces mêmes jeunes ripostent aux raids de l’armée d’occupation, à ses enlèvements, à ses tueries et démolitions de maisons, par des jets de pierres contre les soldats qui occupent leurs villes et villages. Réponse israélienne : tirs à balles réelles sur n’importe quel Palestinien, arrestations d’avocats, d’étudiants, d’artistes, de militants non violents, et d’enfants. Torture et détention administrative (sans inculpation, ni limitation de durée) à gogo (cf notre site pour les détails de ces atrocités).

Et que font nos dirigeants et leurs médias ? (Ne parlons pas des régimes arabes qui ont officialisé leur collaboration avec Israël sans même obtenir qu’il rende aux Palestiniens les territoires qu’il leur a volés). 

Non seulement ils occultent totalement le terrorisme d’Etat israélien, mais ils autorisent en plus une équipe du Tour de France cycliste à représenter les criminels de guerre !

Dénommée « Israel Start-up Nation », « en référence à l’esprit d’entreprise et d’innovation du pays » (sic),  cette équipe de 20 personnes dont 3 Français est financée par  le milliardaire israélo-canadien Sylvan Adams, qui déclare « vouloir présenter l’État hébreu comme une démocratie vibrante et robuste, un pays normal, sûr, ouvert et tolérant ».

« Nous aurons notre nom, Israël, au Tour de France, qui sera vu par 2,6 milliards de personnes avec nos couleurs bleu et blanc. C’est très symbolique« , a déclaré à l’AFP Sylvan Adams, qui  se présente comme « l’ambassadeur autoproclamé de l’État d’Israël » et ne cache pas les visées de propagande de l’Etat d’Apartheid, pour tenter de  blanchir ses crimes.

Nous vous appelons à manifester partout où cela est possible votre soutien aux Palestiniens et à vous joindre au 

RASSEMBLEMENT DU SAMEDI 5 SEPTEMBRE À PARIS

À 15 H À LA FONTAINE DES INNOCENTS

(M° Châtelet ou RER Châtelet/Les Halles)

A l’appel de CAPJPO-EuroPalestine, du Collectif Ni Guerre, Ni Etat de Guerre, et de toutes les organisations qui voudront bien s’associer à cette initiative.

Etant donné le silence des médias, c’est à nous de diffuser ces informations auprès de la population, sans oublier l’énorme victoire remportée en juin dernier sur la question du boycott d’Israël.

LE BOYCOTT EST LÉGAL : JUGEMENT HISTORIQUE DE LA CEDH 

Là encore la grande « discrétion » des journalistes aux ordres n’a pas permis de diffuser comme il se doit l’annonce de la CONDAMNATION DE L’ETAT FRANÇAIS à payer 100 000 euros de dommages et intérêts à des militants de Mulhouse qu’il avait sanctionnés pour avoir appelé au boycott des produits israéliens.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), dont les jugements s’imposent à l’ensemble du continent européen, a légitimé la campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), a qualifié « d’intérêt général » l’action de ces militants, et jugé très grave le fait d’avoir nié à des personnes le droit d’exprimer pacifiquement leurs opinions politiques.

Ceci au grand dam du lobby israélien, qui n’avait cessé de mentir en prétendant pendant des années que le boycott d’Israel était illégal !

En vous remerciant de relayer toutes ces informations, et de rester vigilants par rapport à tout ce qui est exporté par l’Etat d’apartheid, qu’il s’agisse des clémentines « Jaffa » en vente chez certains commerçants, des produits « sodastream » qui se payent actuellement des pubs à la TV, des médicaments génériques TEVA alors que les malades de Gaza sont condamnés à mourir faute de soins.

Sans oublier le boycott des équipements PUMA qui sponsorisent l’équipe de foot nationale israélienne, et de HP qui contribue à la répression des Palestiniens !

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.fr

=============================

ENGLISH TEXT

Dear friends,

The situation in Palestine has steadily worsened in recent weeks, and we absolutely must mobilize.

– Daily bombing of Gaza, including the destruction of a primary school,

– several more notches in the strangulation linked to the blockade with the stopping of essential deliveries such as fuel oil, which limit the population’s access to electricity to 3 hours per day!

– Israel also decreed a total ban on going out to sea for fishermen

– and they do not let any sick people in urgent need of treatment out of Gaza!

In the West Bank, it is also dramatic, in multiple forms, with chain demolitions of Palestinian homes, especially in East Jerusalem, with serial arrests and detention of adults and children, not to mention assassinations and assaults with impunity at fixed or « flying » checkpoints.

On the coronavirus side, while the Palestinian authorities had so far managed to limit its spread, we now learn that at least 15 Palestinian political prisoners have been infected in the Israeli prison of Ofer, in addition to a child detained.

Palestinians who are forced to go to work in Israel are spreading the virus in the occupied West Bank. Refugee camps are particularly affected due to the density of their population. And in Gaza, where hospitals have only 97 ventilators for every 2 million people, the contamination is spreading with the first two deaths outside quarantine centers. People who already suffer from a lack of clean water, electricity, medicine and work, are now facing curfews linked to the virus.

And all because in their war for power, Netanyahu and Gantz have embarked on a demonic one-upmanship of « firmness » against the Palestinians.

In Gaza, young people fed up with the blockade and the bombings are launching incendiary balloons that land on farmland in southern Israel. Israeli response: collective punishments, including bombings and increased deprivation.

In the West Bank, these same young people are responding to the occupation army’s raids, kidnappings, killings and house demolitions, by throwing stones at soldiers occupying their towns and villages. Israeli response: live ammunition at any Palestinian, arrests of lawyers, students, artists, nonviolent activists, and children. Torture and administrative detention (without charge or time limit) galore. (See our site for details of these atrocities).

And what are our leaders and their media doing? (Let’s not talk about the Arab regimes that formalized their collaboration with Israel without even getting them to give the Palestinians back the land it stole from them ).

Not only do they completely hide Israeli state terrorism, but they also allow a Tour de France cycling team to represent war criminals!

Called « Israel Start-up Nation », « in reference to the entrepreneurial and innovative spirit of the country » (sic), this team is financed by the Israeli-Canadian billionaire Sylvan Adams, who declares « to want to present the Hebrew state as a vibrant and robust democracy, a normal country, safe, open and tolerant ».

“We will have our name, Israel, at the Tour de France, which will be seen by 2.6 billion people with our blue and white colors. It’s very symbolic », said Sylvan Adams to AFP, presenting himself as « the self-proclaimed ambassador of the State of Israel » who does not hide the propaganda aims at trying to whitewash the crimes of the Apartheid State.

We call on you to show your support for the Palestinians wherever possible and to join in

GATHERING ON SATURDAY SEPTEMBER 5 IN PARIS

AT 3:00 PM AT THE FONTAINE DES INNOCENTS

(Metro Châtelet or RER Châtelet / Les Halles)

Demo called on by CAPJPO-EuroPalestine, the Collectif Ni Guerre, Ni Etat de Guerre, and all the organizations that are willing to join in this initiative.

Given the silence of the media, it is up to us to disseminate this information to the public, not to mention the huge victory won last June on the question of the boycott of Israel.

BOYCOTT IS LEGAL: HISTORICAL JUDGMENT OF THE ECHR

Here again the great « discretion » of the journalists in charge did not allow the announcement of the CONDEMNATION OF THE FRENCH STATE to pay 100,000 euros in damages to activists in Mulhouse (East of France) that it had sanctioned for calling for a boycott of Israeli products.

The European Court of Human Rights (ECHR), whose judgments are binding on the whole of the European continent, legitimized the Boycott, Divestment, Sanctions (BDS) campaign, qualified as « of general interest » the action of these activists, and considered very serious the fact of having denied people the right to peacefully express their political opinions.

This much to the chagrin of the Israel lobby, which has been lying in claiming for years that the boycott of Israel is illegal!

Thank you for relaying all this information, and for remaining vigilant in relation to everything exported by the apartheid state, such as “Jaffa” clementines presently on sale in some stores, “sodastream” products, that are currently paying for TV commercials, generic drugs TEVA while the patients of Gaza are condemned to die by lack of care.

Not to mention the boycott of PUMA equipment which sponsors the Israeli national football team, and of HP which contributes to the repression of the Palestinians!

Kind regards,

CAPJPO-EuroPalestine

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s