Libye: des mercenaires syriens sur le départ en direction de l’Azerbaïdjan ?

Publié le : 03/10/2020

(illustration) Le chaos libyen: maison bombardée dans un quartier sud de Tripoli, le 28 février 2020.
(illustration) Le chaos libyen: maison bombardée dans un quartier sud de Tripoli, le 28 février 2020. REUTERS/Ismail Zitouny

Texte par : RFI

L’heure du départ des mercenaires syriens déployés par la Turquie en Libye a-t-elle sonné ?  Il semble, en tout cas, qu’Ankara a transféré près d’un millier de ces mercenaires en Azerbaïdjan pour combattre l’Arménie dans la région disputée du Haut-Karabakh. Plusieurs avions sont partis les 28 et 29 septembre de Libye avec, à leur bord, des mercenaires. Publicité

Le 29 septembre dernier, un avion civil libyen, de la compagnie al Borak, décolle de l’aéroport Maitigua à Tripoli avec à son bord plus de 260 mercenaires syriens. Il fait un vol direct Tripoli-Bakou, vol inédit, et surtout non programmé. Plusieurs sites spécialisés dans les traques d’avions ont tracé la trajectoire de l’appareil, rapporte Houda Ibrahim, du service Afrique de RFI

Des sources libyennes estiment à près de 1000, le nombre de combattants syriens qui ont déjà quitté la Libye vers Bakou. Il s’agit souvent de mercenaires en fin de contrat. Selon des témoignages de combattants déjà sur place, les nouvelles recrues syriennes envoyées sur le front du Haut-Karabakh manquent d’entraînement. Les Syriens venant de Libye sont, eux, plus habitués à la guerre. Selon plusieurs sources, plus de 100 Syriens ont déjà trouvé la mort dans cette nouvelle guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Le général Khaled al Mahjoub de l’Armée nationale libyenne explique de son côté, photos à l’appui, que 4 autres avions turcs de transport de troupes ont quitté l’aéroport de Misrata le 28 septembre, probablement selon lui « pour acheminer ces mercenaires à Bakou ». Même affirmation de la part de Rami Abderrahmane, le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme, qui n’avance toutefois pas de chiffres.

Quelque 12 000 mercenaires syriens sont toujours en Libye alors qu’un cessez-le-feu est en vigueur depuis juin dans le pays. Vider la Libye de tous les mercenaires est sur la table des discussions politiques actuelles, c’est aussi le souhait des Etats-Unis.

À lire aussi : En Libye, la présence de milliers de mercenaires étrangers inquiète

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s