LA PALESTINE AU JOUR LE JOUR. Semaine du 28 décembre au 3 janvier : une résistance de tous les instants

La violence de la répression ne fléchit pas avec 38 blessés en une semaine, dont 29 pour la seule journée du 1er janvier. Les colons participent de leur mieux au harcèlement avec 34 attaques contre leurs voisins autochtones. Par ailleurs, Israël continue à emplir consciencieusement ses geôles de prisonniers politiques, car les Palestiniens ont le culot de résister : 89 nouveaux détenus cette semaine. Espérons qu’il restera une petite place pour accueillir bientôt l’actuel premier ministre !

Etat « bâtisseur », Israël a procédé à 8 démolitions de maisons et 13 destructions de biens (notamment par l’arrachage d’oliviers).
Selon l’adage « Tout ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est à moi aussi », l’occupant a procédé dans le même temps à 5 confiscations de propriétés (voitures, générateurs…). Et il a continué à s’approprier les terres palestiniennes…
Ainsi, les occupants ont choisi le dernier jour de l’année pour démarrer la deuxième phase de la construction du tramway devant relier la vieille ville de Jérusalem aux quartiers est et ouest. Au même moment, les bulldozers entamaient la construction de nouvelles implantations coloniales en plein cœur d’Hébron, près de la rue Al Shuhada.

Le même 31 décembre, les habitants de Ain Sakut, dans la vallée du Jourdain, ont découvert des barbelés et des caméras de surveillance leur interdisant désormais l’accès à une portion de leur territoire, décrétée zone naturelle.
Enfin, les autorités de Jérusalem ont approuvé la création du parc Nahal Zimri à Jérusalem Est, entre Hanina et Hazma… toujours sur des terres palestiniennes. Y sont prévus des pièces d’eau, des terrains de sport, une ferme d’étude, un centre d’accueil pour les visiteurs, un bâtiment abritant un centre communautaire et des boutiques, sans oublier un parking, un petit train et une passerelle pour faciliter l’accès. Saluons comme il se doit cette flambée d’écologisme de la part d’un Etat qui arrache les oliviers, épuise les nappes phréatiques, bétonne et pollue à tour de bras…

ZOOM SUR LE 1er JANVIER : UN NOUVEL AN SAIGNANT

JERUSALEM :

Mosquée d’Al Aqsa : à 11h, l’occupant kidnappe Iyad Al-Jab’a à l’une des portes menant à la mosquée.
Al-Issawiya : affrontements avec les occupants à partir de 22h45.
Qalandia : à partir de 17h, les forces d’occupation affrontent les habitants du camp de réfugiés.

LA PALESTINE AU JOUR LE JOUR. Semaine du 28 décembre au 3 janvier : une résistance de tous les instants

CISJORDANIE :

Gouvernorat de Bethléem :
Tuqu’ : un groupe de colons caillasse les voitures à un rond point au sud de la ville.

Gouvernorat de Hébron :
Yatta : à 14h45, les Israéliens perquisitionnent une maison et s’emparent d’un générateur. Comme les habitants tentent de le récupérer, il leur tirent dessus et blessent gravement à la nuque Harun Rasmi Abu Aram (21 ans), le laissant tétraplégique. (Cf vidéo sur notre site)
A 1h20 de la nuit, les occupants s’emparent de Iyad Hassan Abu Ubaid.
Le même jour, un groupe de colons s’en prend à des bergers et les empêche de pénétrer dans leurs pâturages.

Gouvernorat de Jéricho :
Jéricho : par deux fois, à 9h50 et minuit, les occupants s’en prennent au camp de réfugiés de Aqbat Jaber. Ils perquisitionnent deux maisons et blessent deux des habitants,  dont Amir Hamidat.

Gouvernorat de Naplouse :
Beit Dajan : à 12h35, la protestation non violente contre la confiscation de terres au bénéfice d’une colonie est réprimée à coups de balles en coutchouc, de grenades incapacitantes et de lacrymos, causant trois blessés légers.
Burin : à 15h20, des habitants de la colonie illégale de Bracha pénètrent sur les terres agricoles du village et abattent ou déracinent de nombreux oliviers.
Laban : à 16h55, une horde de colons bat sévèrement Moamen Khaled Samih Daraghmeh, lui fracturant ke nez et les épaules. Il doit être hospitalisé à Salfit.

Gouvernorat de Qalqilya :
Qalqilya : à 14h50, la répression des forces d’occupation provoque de nombreuses suffocations et blesse un jeune de quinze ans, Hamza Zahran.
A 18h30, un groupe de colons bloque l’axe Qalqilya – Naplouse en procédant à des rituels talmudiques.
Kafr Qaddum : à midi, la répression des habitants qui protestent contre la fermeture de l’accès à leur village fait 18 blessés, sans compter les victimes de suffocation par les gaz.

Gouvernorat de Ramallah :
Al Mughayer : à 10h50, la répression d’une protestation cause de nombreuses victimes par inhalation de lacrymogènes.
Al-Bireh : à 4h30, les forces stationnées près de la colonie de Pesagot affrontent les villageois et blessent Fawaz Maher Fawaz Sarsour.
Al-Mazra’a Al-Gharbiya : à 15h10, la répression d’une manifestation contre la confiscation de terres fait un blessé sérieux, Hussam Salah Shreiteh, frappé par une grenade lacrymogène.
Deir Jarir : à 10h50, la manifestation contre la confiscation des terres et les attaques de colons est durement réprimée. Deux protestataires, Alaa Ezzat Dar Ali (16 ans) et Izzat Kamal Dar Ali  souffrent des suites de l’inhalation de gaz. Un troisième, Ahmed Muhammad Alawi, a été blessé par un véhicule de l’occupant.
Kafr Malik : à 11h30, la répression d’une protestation cause de nombreuses victimes par inhalation de lacrymogènes.

Gouvernorat de Salfit :
Deir Istia : à 18h, les forces d’occupation procèdent à des relevés d’ingénierie sur un site des environs.
Haris : à 13h10, l’armée patrouille au village.
A 14h55, l’occupant ordonne à Ali Akl Shamlawi de cesser ses travaux sur une oliveraie d’une surface de 0,6 hectares sous prétexte que ses terres ancestrales appartiendraient à l’Etat israélien. Il est sommé d’arracher ses oliviers et de remettre le terrain dans l’état où il était il y a des années. On lui laisse royalement un délai de 45 jours pour contester la décision.
A 15h45, un groupe de colons de Rafafa pénètre sur les terres d’Omar Samara pour déraciner 300 de ses oliviers.
Kafr al-Dik : à 15h45, un groupe de colons de l’implantation sauvage de Leshem se débarasse de ses surplus sur le terrain de Omar Hadros à Deir Ballut.

GAZA :
Arrestation : à 20h45, les Israéliens arrêtent un habitant qui tentait de s’évader du camp de concentration de Gaza.

Attaque contre des terres agricoles
A 10h30, attaque des soldats postés derrière la ligne verte contre Al-Zaytoun, à l’est de Gaza ville.
A 13h30, attaque au sud-est de Khan Yunis.
Tirs contre la population civile
A 10h30, tir contre un habitant à l’est du camp d’Al-Bureij.

(Traduit par Philippe G. pour CAPJPO-EuroPalestine, à partir du Palestinian Monitoring Group (PMG): http://www.nad.ps/)

CAPJPO-EuroPalestine

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s