La FMJD condamne l’assassinat du jeune sahraoui Mohamed Salem Fahim

SPS 09/02/2021 – 10:15

Budapest, 09 fev 2021 (SPS) La Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (FMJD) a condamné, lundi, l’assassinat par l’occupant marocain du jeune sahraoui Mohamed Salem Fahim, dont le corps sans vie a été retrouvé à l’hôpital de la ville de Laayoune occupée, après que les autorités marocaines aient étouffé son assassinat pendant plus de 20 jours.

Dans un communiqué, la FMJD a réaffirmé « sa position solidaire avec le peuple sahraoui et son droit à l’autodétermination et à un Etat libre et souverain ».

Disparu depuis plus de 20 jours dans des circonstances étranges, le jeune sahraoui Mohamed Salem Fahim a été retrouvé le 5 février dernier par sa famille dans la morgue de l’hôpital de Laayoune occupée, rappelle la même source. 

Cependant, le fait de dissimuler la dépouille du jeune sahraoui pendant plusieurs jours sans donner des explications sur son décès, constitue l’un des pires scénarios où l’on assiste à un nouvel assassinat politique par l’occupant marocain.  

En cette pénible circonstance, la FMJD a exprimé « sa solidarité avec la famille et les amis du regretté Mohamed Salem Fahim ainsi que l’ensemble des victimes de l’occupant marocain », réitérant sa position constante aux côtés des jeunes sahraouis.

Le communiqué a évoqué l’escalade de la violence dont fait objet le peuple sahraoui depuis le 13 novembre 2020 lorsque l’occupation marocaine avait ouvert trois brèches illégales à l’est du mur de la honte violant ainsi les dispositions de l’accord de cessez-le-feu.

Dans ce sillage, la FMJD a dénoncé la complicité de plusieurs pays, leaders et représentants politiques dans l’occupation du Sahara occidental notamment l’ex président américain, Trump et le leader de l’opposition au Venezuela auteur d’une tentative de coup d’Etat, Juan Goaido qui a soutenu l’occupation marocaine des territoires sahraouis.

La fédération s’est indignée également contre tous ceux qui normalisent avec le Maroc, blanchissent ses crimes et entravent l’accès du peuple sahraoui à son droit à l’autodétermination.

Vendredi dernier, le jeune sahraoui Salem Fahim disparus depuis 20 jours, a été retrouvé mort à l’hôpital de Laayoune occupée.

Le gouvernement sahraoui a tenu le régime marocain et la communauté internationale pour responsable des conditions inhumaines dans lesquelles vivent les sahraouis dans les territoires occupés. (SPS)

020/090/700

source : http://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2021/02/09/31018.html

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s