“Un système, une politique” : Pourquoi Human Rights Watch accuse l’entité sioniste d’apartheid

 » Il se peut que ce seuil ait déjà été franchi il y a longtemps. Cependant HRW ne prononce pas à la légère le terme de crimes contre l’humanité. Pour nous, il subsistait un élément qui pouvait être contesté : le maintien de la domination des Israéliens juifs sur les Palestiniens était-il intentionnel ? Et pendant longtemps, on a eu le sentiment qu’une solution pouvait être pour bientôt. Il y a même eu des autorités israéliennes — dans des instances juridiques et dans des déclarations publiques — pour affirmer que l’occupation était temporaire, et que la réalité actuelle résultait de l’impossibilité de parvenir à un accord de paix, échec dont la responsabilité incombait aux deux parties.Mais ces dernières années ont révélé que ces assertions étaient des feuilles de vigne. D’une part, nous avons assisté à une expansion massive des confiscations de terres et de la création de colonies Israéliennes, et à la construction d’infrastructures permettant de relier ces colonies à Israël à proprement parler, ce qui met en évidence l’intention de permanence. Les autorités israéliennes ont déclaré de façon directe leur intention d’exercer leur souveraineté sur la Cisjordanie à perpétuité, compte non tenu des progrès éventuels de l’annexion formelle.De surcroît, le gouvernement israélien a promulgué la loi sur l’État-Nation du peuple juif, loi à caractère constitutionnel qui consacre pour un groupe des droits dont l’autre groupe est privé, tout en codifiant une réalité qui existe depuis longtemps sur le terrain. Le fait de lui donner une valeur constitutionnelle a mis en pleine lumière l’intention d’assurer la domination d’un groupe sur un autre.En associant tous ces facteurs, aucun argument ne pouvait s’opposer à la notion d’une intention de domination permanente. Les faits constatés étaient plus que convaincants — et dans le cadre d’une organisation qui applique le droit aux faits, cette caractérisation devait être faite » Lire la suite de cet article du journaliste Amjad Iraqi en date du 27 avril dernier sur le site de l’Agence.Le résumé du rapport peut être lu sur le site d’HRW et de l’Agence.A lire aussi sur le site de l’Agence:Israël se sert de l’apartheid pour exclure les Palestiniens. Quand Washington va-t-il regarder cela en face ?
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s