« Mort à Israël », scande la foule réunie à Haret Hreik en soutien à Gaza

Des milliers de Libanais et de Palestiniens ont pris part au « festival » organisé par le Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth.

OLJ / le 18 mai 2021

« Mort à Israël », scande la foule réunie à Haret Hreik en soutien à Gaza

Des milliers de Libanais, sympathisants et militants au sein du Hezbollah, ainsi que des Palestiniens ont participé au festival organisé hier à Haret Hreik en soutien à Gaza. Photo João Sousa

Par milliers, des militants et des sympathisants du Hezbollah, ainsi que des Palestiniens ont répondu hier présent à l’appel lancé par le parti chiite pour un rassemblement à Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth, en soutien à Gaza, cible de bombardements israéliens meurtriers depuis plusieurs jours.

Munis de drapeaux du Hezbollah et de Palestine, keffieh enroulée sur la tête ou autour des épaules, les manifestants se sont mis en route dès l’après-midi pour rejoindre la rue Choura où des chaises en plastique étaient alignées en prévision du « festival ». Un drapeau libanais couvre également une partie de la façade d’un bâtiment. Certains brandissent le portrait du général iranien Kassem Soleimani, commandant de la force d’élite al-Qods, tué en janvier 2020 dans une frappe ordonnée à Bagdad par Donald Trump, alors président des États-Unis.

Sur l’estrade montée pour l’occasion, de grosses pancartes avec des slogans hostiles à Israël sont dressées. « Israël a été vaincu », « Nous ne laisserons pas tomber la Palestine », peut-on y lire. Des images de la mosquée al-Aqsa et de roquettes ornent également l’estrade couverte d’un tapis rouge. « Mort à Israël », scande la foule.

« Je suis venue fêter la victoire que nous espérons remporter sur les Israéliens et les Juifs, confie une Palestinienne de 54 ans à notre journaliste sur place. Les batailles doivent se poursuivre jusqu’à atteindre cet objectif et pour que le sang des martyrs ne soit pas versé en vain. » Mais pour elle, le Hezbollah ne doit pas intervenir et doit « rester neutre ». Lire aussi Mohammad Tahan : plongée dans la « fabrication » d’un martyr

Des haut-parleurs diffusent à tue-tête des chansons hostiles à Israël. L’une d’elles, intitulée « Mort à Israël », revient presque en boucle. Des enfants portant les couleurs de la Palestine accompagnent leurs parents à ce rassemblement dont les rangs grossissaient rapidement au fil des minutes. Pour Zeinab, une sympathisante du Hezbollah de 16 ans, ce festival « est un soutien à Jérusalem qu’on voudrait libérer des Israéliens ». La jeune femme estime que cette bataille, dans laquelle le Hamas, au pouvoir à Gaza, a tiré des milliers de roquettes vers Israël, doit être remportée parce que cela n’aura que des répercussions positives pour l’économie du Liban. « Le Hezb a d’ailleurs pour mission d’œuvrer pour la libération de Jérusalem, poursuit-elle. Nous trouvons qu’il est important de garder le Liban à l’abri des hostilités, mais il est encore plus important de libérer la Palestine. Nous soutenons la cause palestinienne. »

Dans une allocution, Hachem Safieddine, président du conseil exécutif du Hezbollah, affirme que « cette bataille est différente des autres et (que) c’est la bataille de toute la oumma ». S’adressant au Premier ministre israélien Benjamin Netanayhu, il lance qu’il devrait « reconnaître au plus vite la nouvelle équation imposée par la résistance à Gaza ».

Un rassemblement similaire a également été organisé à Baalbeck, à l’initiative du Hezbollah, en soutien au peuple palestinien.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s