Un an d’emprisonnement politique : libérez le Dr. Issam Hijjawi Bassalat !

Août 23, 2021

Le Dr Issam Hijjawi Bassalat, militant palestinien en Écosse et médecin, reste un prisonnier politique aux côtés de ses codétenus, les Saoradh 9, un an après une série d’arrestations politiques appelées l’« Opération Arbacia ». Aujourd’hui, il est toujours incarcéré dans la prison de haute sécurité de Maghaberry, dans le nord de l’Irlande occupé par les Britanniques. Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, renouvelle son appel à la libération immédiate du Dr Issam Hijjawi Bassalat et de tous les prisonniers politiques dans les prisons britanniques.

Il a été ciblé par un infiltré du MI5, Dennis McFadden, pour assister à une réunion sur écoute avec des membres de Saoradh, un parti politique républicain socialiste irlandais qui prône la fin du colonialisme britannique et une Irlande unie. Il a été arrêté le 22 août à l’aéroport d’Heathrow, le jour même où neuf membres de Saoradh ont également été arrêtés par les forces britanniques. Au cours de l’année écoulée, ses demandes de libération sous caution ont été rejetées à plusieurs reprises, malgré de graves problèmes de santé et les effets néfastes de l’incarcération sur son bien-être et celui de ses codétenus.

Le Dr Hijjawi Bassalat est âgé de 62 ans, il est arrivé au Royaume-Uni en 1995 pour travailler comme médecin. C’est un membre connu et respecté de la communauté palestinienne d’Écosse et il est père de quatre enfants. Il a été président de l’Association des communautés palestiniennes d’Écosse (aujourd’hui, la Société palestinienne écossaise) et s’est engagé dans toute l’Europe pour défendre les droits des Palestiniens au retour, à la liberté et à la justice, prenant fréquemment la parole lors de réunions, de conférences et d’événements. https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=true&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1425221047238987776&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fpalestinevaincra.com%2F2021%2F08%2Fun-an-demprisonnement-politique-liberez-le-dr-issam-hijjawi-bassalat%2F&sessionId=93ccb013b97e738dc3fe2d226d75fb25ca3cdfb4&siteScreenName=CollectifPV&theme=light&widgetsVersion=1890d59c%3A1627936082797&width=550px

« L’opération Arbacia » est née de l’infiltration, pendant des décennies, des mouvements républicains irlandais par l’agent du MI5 Dennis McFadden, détaillée dans un reportage de Channel 4 News. Issam a été piégé dans une réunion avec McFadden sous de faux prétextes après que des fonctionnaires britanniques lui aient dit qu’il devait aller chercher le renouvellement du passeport de sa fille à Belfast au lieu de Glasgow. Là, il a été invité à ce qui lui a été présenté comme une réunion de Saoradh pour discuter de la solidarité internationale et de la cause palestinienne ; il avait auparavant parlé de la Palestine lors d’une Saoradh Ard Fheis (réunion annuelle), un événement public et ouvert.

Il est accusé d’« actes préparatoires de terrorisme » en vertu de la loi sur le terrorisme de 2006, en raison de sa participation à cette réunion organisée par le MI5. L’avocat d’Issam, Gavin Booth, a vu la transcription de la réunion à laquelle Issam a été contraint d’assister, et a noté que « Tout ce qui est contenu dans les transcriptions et les enregistrements concerne la Palestine, le changement pacifique et démocratique. Il n’y a rien dans les transcriptions du Dr Bassalat qui soutienne la violence de quelque manière que ce soit. » Malgré ces faits et la présomption d’innocence qui est censée s’appliquer, il est en détention provisoire depuis une année entière.

En plus de son incarcération injuste, de sa détention provisoire et de son refus de libération sous caution, le Dr Hijjawi Bassalat a subi d’autres injustices. Son compte bancaire a été gelé, ce qui l’empêche d’avoir accès à des fonds et crée encore plus de désagréments et de traumatismes pour sa famille – là encore, tout cela alors qu’il bénéficie ostensiblement de la présomption d’innocence. La licence d’Issam pour pratiquer la médecine a été suspendue par le General Medical Council (GMC) le 26 octobre 2020 après les accusations portées contre lui, malgré le fait qu’il n’a été condamné pour rien et que les accusations ne concernent en rien son aptitude à pratiquer la médecine ou le traitement de ses patients.

Issam est ciblé en tant que Palestinien dans le but de justifier l’infiltration des partis politiques publics par le MI5 et de salir les luttes palestinienne et irlandaise par le biais de pièges et de fausses déclarations. La présomption d’innocence est mise de côté au profit de jeux politiques. Nous demandons la libération immédiate du Dr Issam Hijjawi Bassalat et de tous les prisonniers politiques, y compris les 9 de Saoradh, détenus dans les prisons britanniques.

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos messages par email en vous inscrivant ici.

Adresse e-mail

https://www.facebook.com/v2.3/plugins/page.php?app_id=249643311490&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df3555f19d34159a%26domain%3Dpalestinevaincra.com%26is_canvas%3Dfalse%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fpalestinevaincra.com%252Ff1bed622ebf7006%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&height=340&hide_cover=false&hide_cta=false&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FCollectifPalestineVaincra&locale=fr_FR&sdk=joey&show_facepile=false&small_header=false&tabs=timeline&width=340

Suivez-nous sur Twitter

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s