Nouvelles des prisonniers palestiniens

La députée palestinienne et membre du FLPLP, Khalida Jarrar, a été libérée ce dimanche après deux ans et demi d’emprisonnement par l’occupant israélien.

Nouvelles des prisonniers palestiniens

Le même occupant qui lui a refusé de sortir à l’occasion du décès et des funérailles de sa fille Suha en juillet dernier. Elle a enfin pu se receuillir sur sa tombe aujourd’hui.

  • Alaa Al-Araj, l’un des six grévistes de la faim, a été hospitalisé en raison de la détérioration critique de sa santé après 46 jours de grève de la faim pour protester contre sa détention « administrative ».
Alaa Al-Araj avant d’avoir perdu 30 kg

Mohammed Abu Subeih également libéré cette semaine :

  • Cinq prisonniers politiques palestiniens, ont annoncé boycotter les tribunaux militaires israéliens. Ahmed Abu Sundus, Youssef Qazzaz, Yasser Badrasawy, Amin Shweiki, et Ayed Dodin, répondent de la sorte à la répression des prisonniers palestiniens par Israel.

Bravo pour leur courage !

  • Hussein Masalma, 39 ans, habitant de Béthléem est mort mercredi d’une leucémie à l’hôpital, après avoir passé plus de 19 ans en prison, et avoir été privé de traitements adéquats pour son cancer.

Les autorités israéliennes l’ont relâché quelques mois avant l’échéance de sa peine (20 ans de prison) pour qu’il aille mourir dans un hôpital de Ramallah.

Il s’était plaint pendant des mois de fortes douleurs abdominales alors qu’il était incarcéré dans la prison du Neguev, au sud d’Israël, sans que les autorités pénitentiaires acceptent de l’hospitaliser. Quand ils l’ont fait, il était déjà à un stade terminal de la maladie.

Israa Jabi’s toujours dans un état épouvantable :

  • L’état de santé de la détenue palestinienne Israa Jabi’s, qui croupit dans la prison israélienne de Damon depuis 6 ans, se détériore sans cesse.

« C’est comme si le feu qui a brûlé 60% de son corps depuis 6 ans ne s’était jamais éteint. Il continue de dévorer son corps. En plus de son visage défiguré, ses mains, n’ont plus de doigts. Ils ont fondu comme de la cire. Ils collent de plus en plus au fur et mesure que le temps passe. Et l’opération tarde à venir. Le même processus touche les autres parties de son corps, notamment son dos. Ses brûlures sont au troisième degré. »

Manifestation CAPJPO-EuroPalestine à Paris, à l’occasion de la journée internationale des femmes

La cause de cette dégradation n’est autre que la négligence médicale préméditée, une arme qu’Israël utilise contre les Palestiniens en détention. Celle que les Palestiniens appellent la mort lente, ou la mort en tenue blanche. Israel laisse les maladies les dévorer.

Il faut sauver Israa Jabi’s !

  • Amin Shweiki, 61 ans a arrêté ses 3 injections quotidiennes d’insuline contre son diabète pour protester contre sa détention administrative.

Il a été arrêté le 17 mai dernier à son domicile tandis que se déroulaient des manifestations contre les expulsions de familles de Sheikh Jarrah, à Jérusalem et contre les bombardements de Gaza.

Diplômé en Angleterre en tant qu’ingénieur civil, il a été emprisonné sans la moindre inculpation, et sa détention supposée prendre fin le 16 septembre dernier, a été prolongée à la veille de sa libération, pour une période de 4 mois dans la prison du Néguev.

« Soit on me libère, soit je meurs », a déclaré ce père de 7 enfants qui tient un magasin de verre dans la vieille ville de Jérusalem, et qui est détenu dans la prison du Néguev..

  • Non content de l’avoir blessé, l’armée israélienne a arrêté le jeune Bassam Abu Sbeitan, puis l’a relâché en réclaant à cet enfant le paiement d’une amende !

Après avoir tué son frère Saleh Barghouti en 2018 et emprisonné son frère Asef en 2019, l’Etat colonial a arrêté vendredi Mohammad, le plus jeune des frères. Et l’un des soldats qui l’a arrêté a dit à sa mère « Et quand j’en aurai fini avec tes fils, je m’occuperai de tes petits fils ». Ce à quoi celle-ci a répondu « Et tu es fier de la grosse armée que tu as amenée avec toi, alors qu’il suffit d’une cuillère pour vous infliger une défaite ! »

#FreeThemAll
#Palestine 

  • Manifestations de soutien aux prisonniers palestiniens dans le monde entier, dont celle-ci à Buenos Aires, cette semaine :

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Sources : Al Jazeera, Club des prisonniers palestiniens, Quds News

(traduit par CAPJPO-EuroPalestine

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s