Liberté à Georges Ibrahim Abdallah !

Le combattant communiste libanais de la résistance palestinienne, Georges Ibrahim Abdallah, est prisonnier de l’impérialisme depuis 37 ans. Le camarade Georges Abdallah, qui était à l’avant-garde de la lutte antisioniste dans les rangs du Front Populaire de Libération de la Palestine et des Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises, a été emprisonné en 1984 après une opération organisée par l’impérialisme français avec l’État sioniste. Depuis, l’impérialisme mondial a ciblé ce combattant internationaliste. Le camarade Abdallah, qui est libérable depuis 1999 selon la législation française, continue à être détenu dans les cachots de l’impérialisme français depuis 22 ans, pour n’avoir manifesté aucun remords. Des documents récents montrent que l’impérialisme américain, dans un e-mail de 2013 du Ministre des Affaires Etrangères de l’époque, Hillary Clinton, a conseillé au gouvernement français de trouver un moyen de maintenir Georges Abdallah en prison.

Cette dernière partie est d’une certaine manière un résumé de ce que Georges Abdallah signifie pour les communistes du Moyen-Orient aujourd’hui. C’est un communiste qui a passé plus de 22 an en prison sans se plaindre seulement pour ne pas se renoncer à défendre la cause de la révolution et à mener la lutte antisioniste et anti-impérialiste. Un combattant révolutionnaire du Moyen-Orient, contre lequel l’impérialisme américain, l’impérialisme français et l’État sioniste font le front unique. Un révolutionnaire peut-il mériter un plus grand honneur, un plus grand compliment que cela ?

Georges Abdallah n’est pas seulement un prisonnier, et défendre Georges Abdallah n’est pas seulement une question de droits humains. La cause Georges Abdallah est devenue un drapeau qui rassemble les forces progressistes du monde, en particulier celles du Moyen-Orient, dans ses rangs, contre l’impérialisme, le sionisme et les puissances réactionnaires de la région. Le Parti Révolutionnaire des Travailleurs (DIP), en tant qu’un parti marxiste révolutionnaire du Moyen-Orient, s’accroche le plus fortement à ce drapeau. Nous agiterons certainement le drapeau symbolisé par Georges Abdallah sur les collines les plus hautes d’un Moyen-Orient finalement épuré de bases impérialistes, notamment américaines, d’un Moyen-Orient épuré du cancer sioniste, d’un Moyen-Orient épuré de gouvernements collaborationnistes et réactionnaires, c’est-à-dire dans une Fédération Socialiste du Moyen-Orient à son stade le plus avancé. Jusqu’à ce jour, nous ne cesserons d’exiger la libération de Georges Abdallah et son retour au Liban, conformément à sa propre demande.

La lutte de Georges Ibrahim Abdallah est notre lutte. Ses ennemis sont nos ennemis.

Liberté immédiate à Georges Ibrahim Abdallah !

Parti Révolutionnaire des Travailleurs (DIP)

Turquie

İstanbul, Septembre 2021

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s