Ambassade de la Fédération de Russie en France

 
Sur les bombardements de la centrale nucléaire de Zaporojié par les forces armées ukrainiennes

 
La partie russe s’emploie activement à stabiliser la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporojié et à prévenir les menaces créées par le régime de Kiev qui poursuit ses frappes sur la centrale et ses alentours.
 
Il est à noter que tout le monde connaît la source de ces menaces. L’ONU, l’AIEA et les capitales occidentales, y compris celles d’où le régime de Zelensky est directement supervisé, en sont au courant.

En effet, la politique autodestructrice des autorités ukrainiennes demeure depuis longtemps une source de grave préoccupation, et pas seulement en Russie. Les accords conclus avec l’AIEA sur la présence à long terme des représentants de cette Agence à la centrale de Zaporojié ont constitué un pas dans une bonne direction et ont contraint Kiev pendant un certain temps à agir avec plus de prudence. Pourtant, les bombardements des alentours de la centrale par les militaires ukrainiens, leurs tentatives d’y débarquer, tout comme d’autres provocations, y compris à l’encontre du personnel de la centrale de Zaporojié, n’ont pas cessé depuis pour une seule journée.

Ces derniers temps, la situation s’est à nouveau considérablement détériorée. Les forces armées ukrainiennes ont repris les frappes d’artillerie contre la centrale de Zaporojié. À l’évidence, Kiev est conscient des conséquences de telles actions terroristes contre les éléments d’infrastructure de la centrale. Ainsi, les criminels de guerre du régime de Kiev rapprochent l’humanité d’une éventuelle catastrophe aux conséquences absolument désastreuses.

L’Occident ne peut pas l’ignorer. De nouvelles tentatives de fermer les yeux sur ces crimes et le chantage nucléaire ou de trouver une explication « convenable » aux atrocités commises par le régime de Kiev ne sont rien d’autre qu’une connivence inadmissible, voire une complaisance consciente ou même une incitation à de nouveaux crimes.

La Russie prie instamment tous les pays, notamment ceux qui travaillent en contact étroit avec Zelensky, à faire preuve d’une volonté politique et d’une approche responsable et faire tout ce qui est nécessaire pour que les bombardements ukrainiens de la centrale de Zaporojié cessent définitivement.
 
 
 
 
 
Service de presse
Ambassade de Russie en France
40-50 Boulevard Lannes
75116 Paris
 
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s