Georges Abdallah, prisonnier politique

Le 28 mai dernier, lors d’une audition à l’Assemblée nationale de M. LE DRIAN, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Paul LECOQ (Gauche démocrate et républicaine) a posé une question concernant le dossier ABDALLAH :

« La dernière fois que je vous ai interrogé sur Georges Ibrahim Abdallah, vous avez esquivé la réponse en disant : c’est une question judiciaire, je ne peux pas vous répondre.

Après vérification, quand on a passé la peine de sûreté de 30 ans, ça devient une question politique et donc vous devriez nous dire quelles pressions vous subissez pour maintenir Georges Ibrahim ABDALLAH en prison. Sinon quand envisagez-vous de le libérer puisque les choses sont faisables ? «

A cette question, Jean-Yves LE DRIAN a réitéré sa réponse : il ne répondra pas sur des questions liées à la justice, ce n’est pas de sa compétence. Voir la vidéo (question posée vers 1h08 et réponse vers 1h29)

★ Pour rappel, les questions  et réponses écrites lors de législatures précédentes :

2008 : question de Patrick Braouezec, réponse de Rachida Dati

2011 : question de patrick Braouezec, réponse de Michel Mercier

2012 : question de Jean-Jacques Candelier, réponse de Christiane Taubira

★ Mais aussi, de 2012 à 2014, ont envoyé un courrier (parfois à plusieurs reprises) aux gouvernements successifs (Justice, Intérieur, Présidence ) réclamant la libération de GIA :

Cathy Poly Apourceau (présidente de l’Asso Départ des élus Comm et Répub 62 du Pas-de-Calais)

Gérard Barthélémy (conseiller municipal de Pessac NPA)Christian Champiré (maire de Grenay, Pas de Calais)

CLGIA

LDH 33Isabelle Ufferte (élue NPA conseillère municipale Pessac)

Odette DURIEZ, sénatrice du PDC, mairesse de Cambrin

Martine Faure, députée de la Gironde

Jacqueline FRAYSSE, conseillère municipale, députée des Hauts de Seine et Patrick JARRY, conseiller général et maire de Nanterre

Michel Hilaire, conseiller général de Gironde

Serge Janquin, député maire de Bruay-La-Bussière

Yves GOAER, AFPS-Pau

Michelle DEMESSINE, sénatrice du Nord

Section PCF de Barlin (Pas de Calais)

Jean-Jacques Candelier, député du Nord

Isabelle Pasquet, PCF

Pierre Dharréville, membre du comité exécutif national PCF

Jean-Claude Lefort, président de l’AFPS

Collectif 65 pour la libération de Georges Abdallah

➣ et toutes et tous ont reçu sensiblement la même réponse : aucune instruction du ministère de la Justice donnée aux parquets…en application du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs…indépendance de l’autorité judiciaire…etc.

Une justice « indépendante » qui par deux fois a prononcé la libération de Georges Abdallah… et pourtant notre camarade écoule, à Lannemezan, une 35e année de détention…

★ N’oublions pas de lui témoigner notre solidarité haut et fort lors de la manifestation nationale à Paris, organisée par la Campagne unitaire IDF, ce samedi 22 juin, qui débutera Place des Fêtes, à 14h.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Italie : Mise à jour succinte sur la situation des prisonnier.es en grève de la faim

Publié le 12 juin 2019 sur le blog Cracher dans la soupe:
https://cracherdanslasoupe.noblogs.org/?p=8392

D’après les informations recueillies lors des derniers parloirs,
quelques mises à jour sur la situation des compagnon.nes anarchistes
incarcéré.es en grève de la faim :

– Alfredo a perdu 11 kg, plus ou moins, il était fortement en surpoid
donc il n’est pas mal, mais il perd beaucoup de poids.
Il ne prend pas de sucres, ce n’est pas une question de principe mais
une question de santé, il ne veut pas prendre de sucres qui pourraient
nuire à sa santé….
– Marco a rapporté lors d’un parloir avec les avocats qu’il a perdu 9
kg, ce qui est beaucoup pour lui.
– Stecco a également perdu 9 kg.
Ils n’ont pas l’intention de laisser tomber tant que les compagnonnes ne
s’arrêterent pas.
– Anna a aussi perdu quelques kilos de plus depuis le dernier parloir de
mercredi dernier.

La situation commence à être sérieuse. Tout le monde demande des mises à
jour sur les autres prisonniers en grève de la faim.

Depuis roundrobin.info

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rassemblement de soutien au peuple sahraoui le 13 juin à 15H00 au Trocadero

A l’initiative du Collectif de la diaspora sahraouie en France  et en Europe, *un rassemblement aura lieu jeudi 13 juin à 15h*
*au Trocadéro suivi d’une manifestation jusqu’à l’Ambassade * *du Maroc,* pour dénoncer la vague de répression contre la
population sahraouie dans les territoires occupés et au Sud du Maroc, et exiger la libération des prisonniers politiques sahraouis.

 

SAHARA OCCIDENTAL : HALTE A LA REPRESSION

LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS

 

Chaque jour, la population sahraouie des territoires occupés et du sud du Maroc est victime d’un nouveau cycle de graves violations des droits de l’homme par les forces d’occupation marocaines sous un siège militaire et un blocus médiatique: arrestations arbitraires, déplacements forcés, torture, entraves aux activités des associations sahraouies, assassinats. Les évènements de ces dernières semaines sont particulièrement graves: enlèvement et assassinat d’un vieil homme sahraoui à El Ayun, agression raciste contre deux étudiantes sahraouies sur le site universitaire de Titouan, arrestation arbitraire et jugement de la journaliste sahraouie Nezha Khalidi.

 

Le vendredi 7 juin 2019, les forces d’occupation marocaines ont arrêté quatre jeunes Sahraouis à Smara alors qu’ils tentaient d’atteindre la maison de l’ex-détenu politique et journaliste sahraoui, Salah Eddine Lebsir, libéré après 4 ans d’emprisonnement. Lors de leur arrestation, ils ont été brutalement agressés, battus, traînés dans la rue et soumis à toutes sortes d’insultes et d’abus par les agents de la police marocaine.

 

Les violations des droits de l’homme, telles que l’utilisation de la force disproportionnée contre des personnes sans défense ne constituant pas une menace, la liquidation physique résultant de l’usage illégal de la force dans les territoires occupés, comme le Sahara occidental, constituent une grave violation de la quatrième Convention de Genève.

Le Collectif des associations de la Communauté Sahraouie en France et en Europe suit avec une vive inquiétude tous ces événements et les conditions inhumaines subies par les prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines. Tout ceci confirme clairement la persistance par l’occupant de la violation de toutes les conventions et normes internationales des droits de l’homme. Ces actes reflètent aussi le mépris du Maroc du droit international et son indifférence à ses obligations dans ce domaine. Compte tenu de ce qui précède :

 

-Nous condamnons fermement ces pratiques et ces violations des droits de l’homme et nous exigeons l’arrêt de la répression contre la population sahraouie

 

Nous demandons l’élargissement du mandat de la Mission de Nations unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental (MINURSO) à la surveillance des droits de l’homme et au suivi des personnes impliquées dans ces actes criminels devant les juridictions internationales

 

-Nous tenons le régime marocain, soutenu par le gouvernement français, responsable de toutes ces graves violations des droits de l’homme

 

-Nous appelons le Conseil de sécurité de l’ONU, l’Union européenne et l’Union africaine, ainsi que les organisations internationales des droits de l’homme à intervenir rapidement pour ouvrir les territoires sahraouis occupés aux observateurs internationaux et à la presse, pour connaître la réalité de ce qui se passe et mettre fin à la répression du peuple sahraoui

-Nous saluons la lutte pacifique du peuple sahraoui dans les territoires occupés et au sud du Maroc et nous lui affirmons notre pleine solidarité dans sa lutte contre l’occupation marocaine pour imposer les choix légitimes du peuple sahraoui à la liberté et l’indépendance.

Paris, le 13 juin 2019

 

Collectif des Associations de la Communauté Sahraouie en France et en Europe :shdiasporafr@gmail.com Plateforme pour la Solidarité avec le peuple du Sahara occidental: plateformeSO@gmail.com

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Waed Tamimi, l’un des frères d’Ahed, enfin libéré

Waed Tamimi, fils de Bassem et Nariman et frère de Ahed, a été libéré ce mardi d’une geôle de l’occupant israélien.


Photo prise à sa sortie de prison avec sa sœur Ahed, et Leema, amie de la famille

Waed, arrêté à l’âge de 21 ans chez lui, a passé 14 mois en prison sans la moindre inculpation !

Il avait été arrêté un matin à l’aube dans sa maison familiale de Nabi Saleh, en Cisjordanie occupée, sans la moindre raison.

Puis il a été accusé de jets de pierres. En fait, obligé de libérer Ahed Tamimi au bout de 8 mois, devant la mobilisation mondiale, Israël s’est vengé en emprisonnant plusieurs membres de sa famille.

Famille, dont tous les membres sans exception, parents comme enfants, ont été enfermés, souvent de longues années, dans les prisons de l’occupant.

Mais ils continuent à résister !

CAPJPO-EuroPalestine

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les associations de la communauté sahraouie en France et dans les pays du nord dénoncent les crimes de guerre perpétrés au Sahara occidental occupé

 

Paris, 10 juin 2019 (SPS) Les associations de la communauté sahraouie en France et dans les pays du nord ont dénoncé la poursuite par l’occupation marocaine de la perpétration de crimes de guerre au Sahara Occidental, réclamant la poursuite des personnes impliquées dans ces actes criminels devant les tribunaux internationaux compétents.

Les associations ont appelé à l’impératif de redoubler de vigilance sur la situation catastrophique des droits de l’Homme dans les territoires occupés du Sahara occidental et à élargir le mandat de la Minurso (mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental) à la surveillance des droits de l’Homme, a indiqué un communiqué de ces associations.

Réitérant leur appel à toutes les organisations des droits de l’Homme pour faire pression sur la communauté internationale,  particulièrement la France et leur faire imputer la pleine responsabilité des formes de répression systématique et dangereuse subies par la région, des formes de répression classées par le droit international humanitaire parmi les crimes de guerre, les associations de la diaspora sahraouie ont souligné la nécessité de veiller à ouvrir les territoires occupés du Sahara occidental aux observateurs et à la presse internationale pour constater les crimes odieux perpétrés contre les civils sans défense, notamment les activistes des droits de l’Homme et les journalistes.

Elles ont salué, par ailleurs, la résistance du peuple sahraoui dans les villes occupées et le sud du Maroc, réitérant leur solidarité immuable et inconditionnelle avec la résistance nationale jusqu’au recouvrement de la liberté et de l’indépendance du peuple sahraoui.

Samedi, les autorités d’occupation marocaine avaient arrêté et interdit à un groupe d’activistes et de défenseurs des droits de l’Homme de se rendre de Laâyoune occupée à la ville de Smara pour rendre visite à Salah Lebsir, un détenu politique sahraoui libéré. Vendredi, les forces de l’occupant marocain avaient arrêté quatre jeunes sahraouis qui tentaient de se rendre au domicile de Salah Lebsir.

Il convient de rappeler que les forces de l’occupant marocain imposent un blocus répressif intense sur la ville occupée de Smara, parallèlement à la libération du détenu politique sahraoui, Salah Abdallah Lebsir.

Devant cette situation, le Front Polisario s’est adressé à plusieurs instances onusiennes sollicitant leur intervention en vue de mettre un terme à la brutalité de l’occupation marocaine et à la politique d’impunité.

« La patience et la confiance de notre peuple sahraoui dans le processus de paix des Nations Unies s’épuisent de jour en jour, tant que rien n’est entrepris, dans les plus délais, pour remédier à la situation « , a mis en garde le Front Polisario par le truchement de son représentant auprès de l’ONU dans des écrits adressés à M. Clin Stewart, représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu au Sahara Occidental, aux sous-secrétaires adjoints de l’Onu en charge des affaires politiques et des opérations de maintien de la paix, ainsi qu’aux membres du Conseil de sécurité.

« Il est devenu impératif que l’Onu, par le biais de sa mission sur le terrain, prenne les mesures nécessaires pour mettre un terme aux brutalités et l’impunité des autorités marocaines qui continuent de violer les droits fondamentaux des civils sahraouis dans les territoires occupés », a affirmé le diplomate sahraoui. (SPS)

020/090/700

source :  https://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2019/06/10/21288.html

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

De Nantes à Paris, libérez Georges Abdallah !

Nantes dimanche 16 juin – Paris samedi 22 juin

 

Nantes : meeting de solidarité avec le prisonnier politique Georges Abdallah, organisé par La Cause du Peuple, en présence de membres de la Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, dimanche 16 juin, 17 rue Paul BellamyLire ici.

Paris : manifestation organisée par la Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah ( IDF)

Rendez-vous le 22 juin à 14h Place des Fêtes
Trajet : Place des Fêtes (19ème) vers Place de la République
Sont également signataires de cet appel : Evry Palestine (AFPS), LDH 14-6 et LDH 15ème, Association des Palestiniens d’Ile-de-France, Forum Palestine Solidarité, Campagne BDS-France et UJFP.
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Italie : La grève de la faim des prisonniers anarchistes s’étend

La grève de la faim pour la fermeture de la section AS2 (« Haute Surveillance 2 ») de la prison d’Aquila, lancée par les prisonnières anarchistes Anna Beniamino et Silvia Ruggeri le 29 mai (voir notre article) se poursuit et s’étend. Les prisonniers anarchistes Salvatore Vespertino, Giovanni Ghezzi, Alfredo Cospito, Marco Bisesti et Luca Dolce ont rejoint la grève de la faim.

Anna et Silvia AS2

Déclaration de solidarité avec Anna, Silvia et toutes les détenues contre le régime de haute sécurité AS2

https://secoursrouge.org/Italie-La-greve-de-la-faim-des-prisonniers-anarchistes-s-etend

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire