Après deux ans de guerre, le Yémen est au bord de la famine

media Des déplacés yéménites dans la région d’Hodeida, le 22 février 2017. REUTERS/Abduljabbar Zeyad

La guerre au Yémen rentrera le mois prochain dans sa troisième année. Ce conflit pourrait se solder par une terrible famine, selon l’ONU. Plus de 7 millions de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire d’urgence, dont 460 000 enfants. Mais les parties aux conflits, notamment l’Arabie saoudite, qui dirige la coalition militaire contre les rebelles houthis, continuent d’entraver l’aide humanitaire.

Avec notre correspondante à New York,  Marie Bourreau

Face au risque de famine, la coalition militaire a répondu de la manière la plus cynique qui soit en bombardant toujours plus intensivement le port d’Hodeida, sur la mer Rouge, une zone d’approvisionnement stratégique. En coupant ce point d’accès, les Saoudiens affament donc un peu plus la capitale, Sanaa, et le centre du pays, contrôlée par les rebelles houthis.

Le Yémen est dépendant à plus de 90 % des importations. L’ONU tire donc la sonnette d’alarme, demandant un accès libre et sans entrave à tous les ports de la mer Rouge, où transite une grande partie de son aide humanitaire. Il faudrait débloquer 1,6 milliard d’euros pour pouvoir empêcher cette catastrophe imminente.

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a assuré en avoir parlé avec les dirigeants saoudiens lors de sa visite officielle dans le royaume la semaine dernière. Mais un rapport d’un groupe d’experts sur le Yémen transmis au Conseil de sécurité est très pessimiste. Aucune des parties n’a manifesté d’intérêt pour des pourparlers de paix. C’est pourtant la seule issue pour éviter la mort de centaines de milliers de civils pris en otage.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s