Parti communiste irakien : Arrêtez la répression et les tueries immédiatement !

Le Bureau politique du Parti communiste irakien a publié la déclaration suivante le 27 juillet 2020 :

Au moment où les manifestants et les participants au soulèvement attendent avec impatience que le gouvernement intérimaire tienne ses promesses, qu’il annonce les noms des martyrs du soulèvement d’octobre et les honore avec leurs familles, qu’il ouvre les dossiers des tueurs et de ceux qui ont donné des ordres, qu’il renvoie tous devant la justice pour qu’ils soient punis équitablement pour les massacres commis contre les manifestants pacifiques, et assurer la protection des arènes et des zones de protestation de masse, notre peuple a été surpris hier soir par un ratissage organisé et de grande envergure par les « forces anti-émeutes » de la place Tahrir à Bagdad, utilisant des balles réelles et un arsenal meurtrier contre des manifestants pacifiques. Selon les informations disponibles, cela a jusqu’à présent conduit à la mort de deux manifestants, à la blessure de dizaines d’autres et à l’incendie de leurs tentes de sit-in.

Les événements d’hier soir et la répression dont ont été victimes plus tôt les manifestants et les personnes qui réclamaient leurs droits et la fourniture d’électricité, d’eau potable et d’autres services, ne peuvent en aucun cas être justifiés. Ces actes méritent d’être condamnés et dénoncés et constituent un retour aux pratiques du gouvernement précédent, qui a été renversé par le sang des martyrs et la résistance des manifestants. Ils ont constamment scandé « Nous voulons une patrie », une patrie dans laquelle tous ses citoyens vivent en sécurité et en paix, à l’abri de l’oppression, des meurtres, du silence des voix et de l’étouffement du droit à l’expression et à la manifestation pacifique qui est garanti par la constitution.

Nous sommes absolument certains que de telles pratiques répressives sanglantes ne feront qu’aggraver la situation et qu’elles augmentent les niveaux de ressentiment, de colère et de mécontentement. C’est une voie dangereuse qui ne fait qu’exacerber les choses et n’apporte pas de solutions aux problèmes chroniques et émergents qui tourmentent la majorité de la population. Ils souffrent d’une chaleur estivale brûlante et doivent faire face à la crise de l’électricité, à la crise financière, à la détérioration de la santé, des conditions de vie et économiques, à la médiocrité des services, ainsi qu’à la cupidité et à la corruption de la minorité au pouvoir.

Le gouvernement, tout en assumant la responsabilité politique de ce qui s’est passé hier soir, doit ouvrir une enquête large, publique et transparente, et impliquer les instances juridiques et civiles dans cette enquête. Les peines les plus sévères doivent être infligées à ceux qui ont donné les ordres, exécuté cet acte odieux et commis ce crime répréhensible. Le gouvernement doit répondre sans délai et sans tergiverser aux demandes des manifestants pacifiques et de la majorité de la population, ainsi qu’à celles qui figurent dans son propre programme. Les gens en ont assez des promesses alors que davantage de sang innocent est versé et que le trio pauvreté, faim et maladie continue de tuer des Irakiens.

Le Parlement doit lui aussi assumer ses responsabilités et contrôler le gouvernement sur les événements sanglants qui se sont déroulés hier sur la place Tahrir, ainsi que sur tous les actes de répression, les meurtres, les assassinats et les enlèvements antérieurs.

La tuerie et la répression doivent cesser immédiatement !

Bagdad – 27 juillet 2020

source : https://www.solidnet.org/article/Iraqi-CP-Stop-the-Repression-and-Killing-Immediately/

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s